EMISSÄR – ZOLL PROJEKT [ITW]

Natif de Tunis, et fraîchement installé à Paris, le jeune DJ et producteur Emissär propose une techno profonde et saisissante aux influences hypnotiques et mentales. Il a tout récemment sorti le 3ème Raw Stream des Chineurs de Techno (La Chinerie).  Il sera présent pour la troisième Zoll Nacht au Gibus le 3 novembre prochain, l’occasion de faire un peu plus connaissance.

FRICTION : Tu fais partie des fondateurs de Zoll Projekt. Tu peux nous parler un peu du collectif…

Emissär : Zoll est une bande de potes qui aime faire la fête. On a donc décidé de monter le collectif pour faire des teufs à notre sauce en essayant de promouvoir toute forme d’art qui gravite autour de la musique électronique. En vrai la meilleure chose à faire pour savoir ce qu’est Zoll c’est de venir à nos soirée et ressentir l’atmosphère qui y règne.

Tu es né à Tunis et tu es installé depuis peu à Paris. Pourquoi avoir choisi cette ville?

Je suis franco-tunisien, ma grand-mère vient de Paris et depuis gosse je viens très souvent ici. C’était donc un choix naturel pour moi.

On compare souvent les différentes capitales européennes, question soirées. Paris, c’est mieux que Berlin ou Londres pour faire la fête?

A mon avis, on ne peut pas faire de classement où “on fait mieux la fête ici qu’ailleur”. Chaque ville fait la fête à sa manière. Après c’est sur que la culture de la fête est plus ancrée à Berlin qu’ailleurs. Personnellement, les villes qui m’attirent le plus en ce moment sont Kiev avec ses raves et Tbilissi avec le Bassiani où il y a une dynamique nouvelle et brute.

Tu as récemment sorti le 3ème Raw Stream des Chineurs de Techno pour La Chinerie. Mais c’est quoi la techno, pour toi ?

Pour moi la techno est la définition-même de la musique dans l’épicurisme. Ce serait donc un désir naturel de fusionner l’esprit et le corps dans un moment de transe et de plaisir extrême.

Comment est-ce que tu qualifierais ta musique?

La musique que je joue est entrainante, sans concession mais avec une touche de délicatesse quand même.

Zoll a une résidence au Gibus. C’est déjà la 3ème édition. Tu nous dis pourquoi c’est une soirée immanquable à vos yeux?

La force de nos soirées est que l’on ramène des artistes qui ne passent pas souvent à Paris. A Paris on voit souvent les mêmes noms passer et repasser. Donc si on veut vraiment découvrir de nouveaux artistes et ou même voir des artistes qui ne passent pas souvent c’est vraiment ici qu’il faut être. Je ne vois pas d’autres soirées qui font cet effort actuellement et c’est bien dommage. On ramène aussi de très bons heads comme ici Christian Wünsch qui est pour moi un des meilleurs producteurs techno actuel et qui n’est venu que 2 fois à Paris. Son dernier passage date de mars 2016.

Tu nous recommandes quelques morceaux pour nous préparer avant la prochaine Zoll Nacht ?

 

Et si je te dis “friction”, tu penses à quoi?

Chaleur.

🖤🖤🖤

Sa page Facebook : Emissär

La prochaine Zoll Nacht au Gibus ► https://www.facebook.com/events/185735095306226/

00h-08h au Gibus Club

Des places à gagner : hey[at]friction-magazine.fr

Laisser un commentaire