Hundred Waters – Communicating : le retour à la simplicité et la sérénité

Leur tournée commence aujourd’hui au Canada en vue de la sortie du deuxième album courant novembre : Hundred Waters reprend la route à la croisée des genres musicaux contemporains. Communicating  possède ce charme atemporel et progressif qui peut sembler discordant de l’actualité musicale et en reprend pourtant les symptômes pour créer sa marque dans la marge.

Photo : Jaqueline Verdugo

La diversité des instruments et des genres musicaux mis en demeure par les membres du groupe donnent lieu à des envolées lyriques et des canons mélodiques. La voix doucereuse et exercée de Nicole Miglis prononce des moments de puissante grâce avec des textes sincères de sentiments.

 

Blanket Me est une très belle chanson d’amour de cette fin d’année. L’imagerie du clip la renforce : une silhouette blanche coulante flotte dans une matrice de symboles en bichromie évoquant la partie science-fiction moderne façon Under my skin. Accrochez-vous bien avant de regarder Fingers et de voir des bébêtes tripoter la même peau sous toutes les coutures.

L’album opère une descente en matière de sensations sentimentales et relationnelles depuis un départ indie rock enjoué et énergique. Le second tiers verse dans l’électronique tout en visant la difficulté. Le pic du titre Communicationg inverse la courbe des accords, pour une fin de liste plus sombre et organique.

Une réussite agréable à emporter pour écouter partout avec soi pour se reposer les neurones et retrouver un peu de calme. Une détente musicale suffisamment technique pour convenir à toute la famille et gagner le refrain sur les lèvres de tou.te.s.

Laisser un commentaire