Over the Aquarium : 4 temps forts à ne pas louper

Crédit photo : Marjolaine Moulin

En 2015, la metteure en scène Aurélie Van Den Daele s’attaquait à un morceau de taille en proposant au son adaptation d’Angels in America, l’épopée américaine créée en 1991 par Tony Kushner. Deux ans après, la dramaturge remet à nouveau la pièce au goût du jour en proposant cette fois-ci « quelque chose de plus large ». En effet, afin d’accentuer encore la dimension politique du texte, Aurélie Van Den Daele s’est associée à des militant•e•s afin d’organiser autour des différentes représentations théâtrales ayant lieu au Théâtre de l’Aquarium (et qu’on vous recommande vivement), plusieurs débats et rencontres qui s’annoncent passionnants.

« En fait, c’est devenu une sorte de mini festival » nous confie Cy Lecerf Maulpoix, journaliste et activiste en charge d’une partie de la programmation. « L’idée, c’était de faire se croiser un public de théâtre et la communauté LGBT. Il y a un grand retard dans le milieu du théâtre sur la visibilité des luttes ». En épluchant la programmation, on a sélectionné quatre temps forts qui, selon nous, devraient vous plaire.

Crédit photo : Marjolaine Moulin

1. Rainbow Politics – Quelles convergences au sein des luttes LGBT+ en 2017 ?

Dimanche 12 novembre, c’est le Point Ephémère qui accueillera la première rencontre du festival, baptisé Rainbow Politics. En présence de Giovanna Rincon, directrice d’Acceptess T, de l’activiste et blogueuse Gwen Fauchois ainsi que d’Héloïse Mary, présidente du BAAM, cette discussion sera l’occasion d’évoquer les liens et rapprochements possibles entre les luttes LGBT et la défense et l’accueil des migrants.

2. Esprit es-tu là ? – Spiritualités, identités et luttes LGBT+

Thème présent tout au long d’Angels in America, la spiritualité sera également au menu. Si, dans la pièce, l’un des personnages rejette fortement l’Eglise, le débat Esprit es-tu là ? du 19 novembre sera l’occasion de questionner le rapport que peuvent entretenir les LGBT avec les religions à l’heure où celles-ci sont constamment instrumentalisées afin de dresser des communautés les unes contre les autres ? Pour ce faire, le festival recevra Nasser Edine Errami, théologien activiste queer,
SoeurRose de Paname, sœur de la perpétuelle indulgence ainsi qu’Aurelie Van Den Daele.

3. L’art de la lutte – Quelles représentations des luttes et des LGBT+ aujourd’hui ?

Le 25 novembre, c’est au Théâtre de l’Aquarium qu’aura lieu un débat attendu dédié à « l’art de la représentation de la lutte ». Cy à nouveau nous raconte : « Avec l’emballement autour de 120 BPM, on a voulu questionner ce qu’on garde des luttes, quelles images on laisse« .

Cette discussion réunira l’écrivaine lesbienne et militante américaine Sarah Schulman, d’Elisabeth Lebovici, historienne de l’art et autrice de Ce que le sida m’a fait : Art et activisme à la fin du XXe siècle, du cinéaste Stéphane Gérard, dont Friction vous invite à voir le film le 22 novembre, de l’acteur Samuel Theis, qui devrait apparaître dans la nouvelle série française Fiertés, diffusée sur ARTE, et bien sûr d’Aurélie Van Den Daele, metteure en scène d’Angels in America.

A noter aussi (on vous connaît) : la rencontre sera suivie d’une soirée clubbing avec les Fils de Vénus, qui aura lieu dans la grande salle du théâtre.

4. Fight Aids Paris Week – Poursuivons la lutte avec Act-Up

Pour la journée mondiale de lutte contre le sida, à l’initiative d’Act Up-Paris, les associations parisiennes de lutte contre le sida investiront l’espace des Blancs-Manteaux. Cette journée sera l’occasion d’assister à une performance préparée lors de plusieurs ateliers ayant lieu pendant le festival (le premier se tient le 12 novembre), puis chorégraphiée par Pep Garrigues.

« L’idée, c’est de faire de l’espace du théâtre un espace où se rencontrent des acteurs militants et un public de théâtreux. Et d’apporter le médium théâtre dans la lutte », nous explique Cy.

On compte sur vous.

Laisser un commentaire