Queer Super Power : le projet photo d’Estelle Prudent

On l’avait aperçue au festival Black Movie Summer, dont on vous avait parlé cet été et où elle intervenait lors d’une table-ronde sur la représentation des Afro-queer au cinéma : Estelle Prudent (re)lance un appel à projet photo qui devrait vous intéresser. « Oreille à l’écoute des difficultés », comme elle préfère se définir, cette photographe de 32 ans invite toutes les personnes qui le souhaitent à prendre la parole à travers une série de portraits.

Crédit photo Estelle Prudent

Dans Queer Super Power (le nom n’est pas définitif), elle utilise des plaques transparentes où chacun.e est libre d’énoncer, par texte ou par dessins, des messages de leur choix, que ce soient des témoignages liés à « des violences sexuelles, racistes ou homophobes » ou d’autres moments d’oppression, « mais aussi des messages positifs », précise-t-elle.

Pour ce faire, Estelle Prudent prend le temps d’échanger avec les modèles. Certaines personnes arrivent parfois avec une idée très précise de ce qu’elles veulent écrire. Pour les autres n’ayant pas d’idées précises le temps d’écoute permet de réfléchir à la mise en mots. Même chose pour le choix du lieu, laissé à l’appréciation de chacun.e.

« Bien que cela puisse paraître douloureux, c’est un véritable élan de partage et d’émotion organisé pour cheminer ensemble lors de cet instant de prise de parole. D’une résistance individuelle s’engage l’action collective », explique la photographe dans son texte appel. Pour la contacter, vous pouvez passer par sa page Facebook ou son site internet. Et surtout, vous pouvez l’aider à faire connaitre son projet en invitant vos copines sur l’event.

Laisser un commentaire