5 conseils lecture

Le président l’a dit : “Lisez!” (Non, on déconne, vous faites ce que vous voulez, et surtout pas ce que dit Macron, please !) Cela dit, on vous a préparé une petite sélection pour occuper les longues journées confinées.

Un album jeunesse

Conseil lecture queer féministe en confinement : barbouille de quentin zuttion

Notre chouchou Quentin Zuttion publie aux éditions Lapin son premier album jeunesse accompagné d’Olivier Dupin. L’album est en prévente pour le moment, mais étant donné que c’est notre gros coup de cœur du mois de mars, on vous le recommande déjà. Les auteurs abordent la question des violences domestiques en passant par la métaphore de la peinture : un bleu de barbouillé est en réalité un bleu de maltraité. A mettre dans toutes les mains. Précommandes : ici

Une pièce de théâtre

Après Ceci est mon sang, petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font (Ed. La Découverte) et Les Règles, quelle aventure ! (Ed. La ville brûle), Élise Thiébaut poursuit au théâtre son exploration des tabous prétendument féminins avec Tout sur le rouge. De la puberté à la ménopause, de l’avortement à la maternité, du sexe au désir, elle aborde avec humour, mais aussi avec amour, ces moments de la vie des femmes – et des hommes – marqués par l’appel du corps, de la transmission et de la liberté.

La pièce a été jouée jusqu’en décembre 2019 à la Manufacture des Abbesses et est publiée aux éditions des femmes Antoinette Fouque.

tout sur le rouge élise thiébaut

Un manifeste

On vous recommande également le “Manifeste d’une femme trans” de Julia Serano, traduit de l’anglais par Noémie Grunenwald et publié aux éditions Cambourakis. Dans ce texte précurseur, Julia Serano analyse l’attribution, l’expression, la construction et la transgression du genre ainsi que le cissexisme et la misogynie qui conduisent à la discrimination des femmes trans et à la dévalorisation de la féminité en général. Ses analyses offrent des perspectives nouvelles pour interpréter les problématiques vécues par les femmes trans en continuité avec les théories, désaccords et solidarités du mouvement féministe, et donnent des clés pour construire un féminisme par, pour et avec toutes les femmes.

Manifeste d'une femme trans : conseil lecture queer et féministe sur Friction magazine

Un recueil de textes

Toujours aux éditions Cambourakis, on vous recommande le recueil de textes repris des publications du site Les Mots Sont Importants, publié au mois de mars pour célébrer les 20 ans du site. Le recueil intitulé Mots et Maux d’une décennie 2010 – 2020 est un recueil à plusieurs voix déboulonnant les mots, les amalgames, les rhétoriques toxiques qui ont marqué la période. C’est également l’occasion de poser quelques jalons pour la décennie qui s’ouvre : un devoir d’insolence face aux cuistres et face aux puissants, et une guerre acharnée contre les formes anciennes ou relookées de l’ordre moral, du patriarcat, du racisme et de quelques autres dominations.

Mots et maux d'une décennie : conseil lecture queer et féministe sur Friction magazine

Un roman

Les Optimistes de Rebecca MAKKAI est une fresque qui revient sur les années SIDA en peignant le portrait d’une bande d’amis depuis le Chicago des années 1980 jusqu’au Paris d’aujourd’hui. Au début du roman, Yale Tishman et sa bande d’amis – artistes, activistes, journalistes ou professeurs… – vivent la vie libre qu’ils s’étaient toujours imaginée. Lorsque l’épidémie du sida frappe leur communauté, les rapports changent, les liens se brouillent et se transforment. Peu à peu, tout s’effondre autour de Yale, et il ne lui reste plus que Fiona, la petite soeur de son meilleur ami Nico. Un roman puissant.

Les optimistes de rebecca makkai : conseil lecture queer et féministe sur Friction magazine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.