Aller au-delà des apparences : « Les Invisibles » de Mar Romasco-Moore

Temps de lecture : 2 minutes

Pie – pour Pietà en italien – est née invisible. Elle ne connaît qu’une autre personne qui présente cette étrange caractéristique : sa mère avec qui elle sillonne les États-Unis, vivant aux crochets des gens chez qui elles élisent domicile, comme deux fantômes.

Mais un jour, lors d’un voyage qui les ramène vers Pittsburgh, la mère de Pie disparaît totalement. Même sa fille ne parvient plus à en cerner les contours évanescents. Elle semble être partie pour de bon.

Toutes les règles que Pie respectaient depuis l’enfance volent alors en éclat : elle qui avait toujours consciencieusement évité d’entrer en contact avec qui que ce soit se retrouve à révéler sa présence à une bande de jeunes marginaux, punk rocks queers accueillants.

« Les Invisibles » de Mar Romasco-Moore est une fable inclusive où l’on croise pêle-mêle des ado lesbiennes, un personnage non-binaire (et on salue d’ailleurs la présence bienvenue du pronom « iel » dans de la littérature Young Adult) et toute sorte de figures anti-conformistes. C’est un roman qui parle de l’adolescence, des premiers émois et de la difficulté d’être vu·e ou pas, reconnu·e ou pas. Si l’action n’est pas toujours haletante, la narration est bien menée et les personnages attachants.

« Les Invisibles » de Mar Romasco-Moore, Slalom, Romans Ados, parution 28/04/22, 462 pages.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.