Confi-solidarités : plusieurs initiatives à soutenir

Temps de lecture : 3 minutes

Avec le nouveau confinement, ce sont encore une fois les plus marginalisé·es et les plus fragiles qui en subiront les conséquences. Pour celleux qui le peuvent, on a listé une série de cagnottes et d’initiatives auxquelles vous pouvez participer ou dans lesquelles vous pouvez nourrir la solidarité qui s’organise. En fin d’article, on vous rappelle aussi celles qu’on vous avait déjà partagées en mars.

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à nous les signaler sur hey at friction-magazine.fr. D’ici là, prenez bien soin de vous et de celleux qui vous entourent.

Iels ont besoin d’aide

L’association est souvent en recherche d’hébergements d’urgence. Si vous quittez votre logement durant le confinement, vous pouvez entrer en contact avec le BAAM pour en faire bénéficier des personnes suivies par l’association et éviter qu’elles ne se retrouvent à la rue.

La C.A.A.N vient tout juste de clôturer une collecte pour le squat des sans-papiers à Saint-Denis. L’association réalise souvent des appels à dons. Update régulier sur leur instagram.

Le premier confinement a exacerbé les violences policières contre les personnes racisées, dans les banlieues et quartiers populaires. Pour qu’Urgence notre Police Assassine continue son travail d’observation et d’accompagnement des victimes, il est possible de soutenir ici.

Les Brigades Populaires sont un réseau d’entraide en autogestion. Les Brigades distribuent des masques, des colis alimentaires, des gels hydro-alcoolique… Elles organisent régulièrement des collectes pour des besoins de première nécessité.

Créée pendant le premier confinement, la plateforme permet de relayer des informations, des demandes d’associations, des demandes d’aide individuelle et spécifique ou de mettre en place des réseaux de solidarité pérennes ou ponctuelles. Le groupe est privé, seul·e·s les membres peuvent voir qui est dans le groupe et ce qui y est publié.

Profil Instagram participatif qui relaie des cagnottes en cours.

Rappel du premier confinement

En mars dernier, on avait relevé une liste de cagnottes à soutenir, ici.

Iels ont toujours besoin de soutien :

  • LE FAST qui prépare des colis alimentaires et des kits de santé pour les personnes trans.
  • L’ADSF qui agit pour les femmes sans abri.
  • LE BUS DES FEMMES qui subvient aux besoin des travailleuses et travailleurs du sexe.
  • PARIS D’EXIL qui accompagne les personnes exilées dans l’accès à leurs droits et qui organise une solidarité alimentaire.
  • LE SAMU SOCIAL qui apporte une aide alimentaire aux sans-abris.
  • LE STRASS, pour lutter contre la précarité des travailleuses et travailleurs du sexe aggravée en temps de Covid.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.