Il vous reste quelques jours pour participer au tremplin pour la prochaine Discoquette

La prochaine Discoquette aura lieu le 20 avril à L’Officine 2.0. Pour l’occasion, le crew a décidé de s’emparer du sous-sol fraîchement refait et d’y faire jouer les gagnant·e·s d’un concours en partenariat avec PWFM. On leur a posé quelques questions pour en savoir plus.

Publiée par Discoquette sur Vendredi 22 mars 2019

Pourquoi avoir décidé d’organiser un tremplin pour cette nouvelle édition de la Discoquette ?

Ixpé : C’était assez logique pour nous finalement, on a toujours envisagé la Discoquette comme une soirée de libre expression de soi, donc pourquoi pas proposer à de jeunes artistes de venir s’exprimer aussi ! Et nous avions jusqu’à présent peu exploité le -1 de l’Officine 2.0, c’était l’occasion parfaite pour leur laisser ce dancefloor.

Concrètement, ça va se passer comment ?

Victoria Lachose : il y a la phase d’inscriptions sur le site de PWFM où chacun peut envoyer un mix qui lui correspond. Nous en sélectionnerons 3 en amont et les heureux élus viendront jouer le 20 avril. Sur place, le public pourra voter dans des boites représentant chacun des DJs. A la fin de la soirée, nous ferons le compte et le/la DJ qui a reçu le + de votes gagnera un trophée boule à facettes !

Est-ce qu’il y a un style de musique en particulier que vous attendez ?

Ixpé : Notre esthétique musicale a toujours été la house, dans sa version « happy ». Nous recherchons donc des DJs dans cette même atmosphère, mais cela peut aussi dériver sur le disco, la pop, l’italo disco, un peu de techno… Tant que c’est joyeux !

© Pierrick C. Rocher

Il reste 3 jours pour participer, vous avez reçu beaucoup de propositions déjà ? Ça s’annonce comment ?

Victoria Lachose : Oui nous avons déjà reçu pas mal de participations mais notre choix est loin d’être fait ! On attend de tout écouter ☺

Pourquoi vous être associé·e·s avec PWFM ?

Ixpé : PWFM est un de nos plus anciens partenaires sur la Discoquette. Nous avions booké dès le départ un de leurs DJs, LEOZ!NHO, puis plus tard Aureb, qui avait participé à un ancien tremplin organisé par leurs soins. En plus d’être un média de plus en plus important sur la scène électronique, ils animent une web radio, organisent des soirées et de nombreux tremplins pour découvrir les talents de demain. C’est une valeur sûre !

C’est difficile de dénicher de nouveaux talents ?

Ixpé : Oui et non, on a déjà un beau réseau autour de nous, mais on essaye de faire en sorte de mettre en avant des DJs que le public parisien n’a pas forcément l’habitude d’entendre. Programmer demande d’avoir toujours une oreille qui traine sur Soundcloud et Mixcloud, sans forcément regarder le nombre de likes. C’est l’énergie de la soirée qui compte avant tout !

Victoria Lachose © Pierrick C. Rocher

Le booking d’une soirée, ça peut avoir une dimension militante, par exemple en faisant attention à donner de la visibilité à des personnes minorisées. Est-ce que c’est quelque chose que vous prenez en compte ?  Est-ce que ça ne va pas être compliqué d’avoir ce genre de considérations, avec le tremplin ?

Ixpé : Forcément. La Discoquette est une soirée ouverte à tou.t.e.s mais notre but est aussi d’éduquer et de favoriser des artistes minorisé.e.s. Mélanger les genres derrière les platines est devenu un réflexe et je suis assez fier de la mixité de nos bookings, que ce soit avec Rouge Mary, Mira Ló, EVNR, Diis Paradiis ou encore Protopapa que nous recevons le 20 avril, DJ activiste des nuits LGBTQ+ milanaises. Notre collectif est composé d’homos, d’hétéros, de drag queens, et nous voulons que notre public nous ressemble. Ce sera forcément un critère en plus de la qualité des sets lors de la sélection des DJs invités pour le tremplin PWFM.

Pour participer au tremplin : ici

Infos pratiques :

Discoquette #9
Samedi 20 avril 2019
23:30 à 06:00
L’Officine 2.0
11 rue de la Grande Truanderie, 75001 Paris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.