“MIMI” un court-métrage de Lisa Fukaya

Lisa Fukaya est une réalisatrice de films d’animation originaire de Tokyo. Ses films sont surréalistes et autobiographiques, témoignant de l’expérience des jeunes filles, ou de ses propres expériences passées. Ses illustrations, naïves et très colorées, soulignent des thèmes sombres et personnels qui créent un paradoxe entre la forme et l’histoire. 

MIMI, un court-métrage sélectionné 37 fois en festivals, dont le Festival International du Film d’Animation d’Annecy, et le Odense International Film Festival et diffusé le 10 juillet dernier sur la chaîne YouTube de Miyu Distribution, évoque la question de l’intégration dans un groupe et l’acceptation de soi. Mimi devient une jeune femme, elle se confronte à la transformation progressive de son corps. La jeune adolescente est moquée par ses camarades de classe qui ont occulté leurs singularités par un conformisme vestimentaire qui, malheureusement, est un facteur d’intégration. Les singularités de Mimi sont en conflit avec les normes d’un idéal de beauté féminin. L’affect du personnage est bouleversé, et ce dernier se résout à devenir comme les autres. 

La colorimétrie ainsi que la plastique du personnage évoque la candeur de l’enfant en proie à la progression du temps qui transforme définitivement son corps et nous bascule dans le film d’horreur. La musique jouxte le message plastique avec des aigus qui traduisent la surprise et l’étonnement de la petite fille quant à la transformation de son corps. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.