« Mister T & moi » d’Elisa Rojas : une comédie romantique et politique sur le handicap

Temps de lecture : 2 minutes

Mister T & moi d’Elisa Rojas commence par la fin. Dès les premières pages, on sait comment l’histoire se termine, par un râteau aux Tuileries. Le roman reconstruit ensuite toute une histoire d’amour unilatérale entre Elisa, une jeune femme handicapée, et le fameux Mister T., un homme valide plein de qualités et bourré de défauts rencontré sur les bancs de Paris I. Le roman se présente comme autant d’épisodes d’une télénovela racontée avec humour et impertinence.

Pour autant, s’il s’agit bien de raconter les prémisses et les développements d’une histoire d’amour, ce n’est pas l’aspect le plus intéressant du roman. Ce récit s’inscrit dans toute une histoire personnelle qui prend sa source dans l’enfance de la narratrice. À toutes les étapes de sa vie, depuis l’institution dans laquelle elle était enfant jusqu’aux bancs de la fac, Elisa a dû se construire avec le regard des autres sur le handicap. Et c’est sans doute le point le plus intéressant du roman : il s’agit bien plus d’un roman d’apprentissage sur la place du handicap dans la société et le poids qui pèse sur les femmes handicapées en particulier que d’une comédie romantique. Ainsi, on y voit la jeune Elisa évoluer de l’enfance à l’âge adulte et on voit évoluer le regard qu’elle porte sur elle-même, façonné par ce que la société lui renvoie. Jamais larmoyant, le récit se développe avec beaucoup d’humour – mention spéciale pour les notes de bas de page qui prêtent toujours à sourire – et séduira autant les amateurs.trices de comédie romantique que les lecteurs.trices à la recherche de récit politiques sur le handicap. À lire pendant les fêtes, en sirotant une tasse de chocolat chaud sous un plaid.

Mister T. & moi, Elisa Rojas, Editions Marabout, collection La Belle Etoile, novembre 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.