On a vu “J’irai danser tes vingt ans”, nouveau spectacle de Mélodie Lauret

Leïla est née en 1997. Mélodie Lauret l’incarne, nous fait voir ses amours et ses contemplations. Pendant cinq ans, elle devient vivante et virevolte intensément : « C’était devenu tout très vite ». Une scénographie basique et très efficace : c’est un lit, un portant, des photos sur un paravent. C’est à ne pas manquer : au théâtre Darius Milhaud le lundi 15 et le lundi 29 avril.

Leïla rencontre Levas, qui deviendra sa meilleure amie. Elle rencontre aussi Arthur, son premier petit-ami qui aime les tee-shirts à écritures. Elle rencontre ensuite Madeleine, gouine expérimentée avec qui elle vivra deux ans. Le spectacle de Mélodie Lauret alterne de beaux silences et de beaux remixes.

Au centre des discours, ce qui fonde certaines jeunesses : la drague, les amitiés croisées, ambiguës, les défaites, certains relâchements et des réconciliations brillantes.

« J’irai danser tes 20 ans » est comique et érotique, touchante, où le temps passe par fragments. Avec étonnement, on aperçoit les souvenirs se créer et resurgir, se confronter, il y a une demie-heure c’était il y a 3 ans : l’émotion.

Le spectacle de Mélodie Lauret est également rage politique et s’étend de la classe de seconde au wagon de métro. Sans drames, les acteur·rice·s parviennent à une réflexion sur la sexualité et sa place au sein des relations sociales : quelle honte, quelle fierté, quelle place.

« J’irai danser tes 20 ans », de Mélodie Lauret
Théâtre Darius Milhaud, 84 allée Darius Milhaud, Paris 19.
Lundi 15 avril, lundi 29 avril, à 21 heures.

Avec : Clara Symchowicz, Gibriel Lakhdari, Charline Curtelin, Mélodie Lauret
Assistance mise en scène : Mathilde Augustak
Assistance direction artistique et costume : Léa Benitah
Musique : Antoine Graugnard et Arthur Chevalier
Affiche: Antoine Graugnard et Marie Rouge

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.