Poésie : “Déconstruction en instance” – 1. Amour

Déconstruction en instance est un cycle de neuf poèmes qui parlent d’une relation non-exclusive et questionnent la place que prend l’amour dans ces relations. Ecrits depuis une posture tantôt romantique, tantôt ironique, tantôt théorique (ou les trois à la fois), ces textes sont traduits du russe vers le français et inversement, dans un espace intérieur bilingue qui est celui de la migration et de l’exil. Sensibles aux espoirs, aux peurs et aux élans ratés, ils reculent plutôt qu’ils n’avancent, pour arriver à un point zéro, où tout est possible, mais plus rien n’a valeur de certitude. 

Les illustrations sont réalisées par Faust Lust Smiatek.

Illustration : Faust Lust Smiatek

Déconstruction en instance

 Neuf pas dans un (poly)amour
  1. Amour

Me rappeler de tes mains
Pour la première fois tentant mon corps
Te regarder dans les yeux
Qui sont toujours brillants
Brillants comme la lumière du matin
Douce et enveloppante
Racontant le jour à venir
Et tout ce qu’il y a à vivre avec
Tout à venir
Dans tes yeux bleu-gris

Comment je peux déconstruire
Le rapport de possession
Déconstruire l’amour romantique
Et tout ce qu’il y a à vivre avec
Comment déconstruire quoi que ce soit
Dans la lumière de ces yeux ?
Je ne veux que me plonger dedans
Me baigner dedans pour
La nuit qui dure
Le jour à venir
Me rappelant que je ne te possède pas
Que ces beaux yeux ne sont pas mes jouets.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.