QUEERSTIONNAIRE #7 – Emily Tante

Temps de lecture : 6 minutes

Inspiré à la fois de Proust et Pivot, la rédac de Friction Magazine a décidé de proposer son queerstionnaire à des personnalités qu’elle admire. Une façon ludique – on l’espère – de faire connaissance. Cette semaine, nous avons posé nos questions à Emily Tante, drag queen busted et vénère. Mais qui a quand même pitié de la perruque de Donald Trump.

Emily Tante Friction Magazine drag queen queer queerstionnaire

1. Ton principal trait de caractère ?

C’est bien évidemment le militantisme ou la révolte. Je pense qu’à chaque heure de la journée, à chaque décision politique allant contre les droits humains, la dignité humaine et le respect de chacun, il faut lever les poings, descendre dans les rues, bloquer, et montrer notre désaccord. C’est cela faire vivre la démocratie, faire vivre les droits humains et faire vivre l’humanité. #1789cestpasfinilresteMacron

2. Ton principal défaut ?

Un défaut ? Un seul ? Certain·e·s diront tête en l’air. D’autres diront Emily Brouillon. Ben moi je dis « Vive les défauts ! » parce que plus t’en as plus t’as d’axes d’amélioration. Et damn ! J’étais sur la route toute la sainte journée. Déso pas déso pour la référence. Ça pourrait être d’ailleurs un défaut : la qualité de mes références.

3. Ton occupation préférée ?

Faire rire. Et pour cela tu prends une vidéo bien pourrie, tu me fais boire un peu, tu me montres une photo d’un reptilien ou de Macron (mettons-nous d’accord c’est la même chose). Bouyaaaaaa je te sors la nouvelle solution anti-dépresseur que t’as jamais vu !

4. Ce que tu voudrais être ?

Lobbyiste des gentils, libératrice des nains de jardins oubliés, mère des parpaings de Mai 68 et, surtout, reine des Busted (j’essaie de piquer le titre).

Emily Tante Friction Magazine queer busted Game of Thrones fire

5. Le métier que tu n’aurais pas aimé faire ?

Trump : c’est difficile comme métier d’être un mec stupide, qui essaie d’attraper les femmes par la chatte et qui pense que faire un mur entre deux pays c’est novateur #Murailledechineisjudging

Et sincèrement, il faut aussi qu’il apprenne à coller sa wig. Parce que bon le moindre coup de vent elle part. Ma chérie orange is not the new black.

6. Ta drogue favorite ?

Faire de la merde et faire des deathdrops totalement loupés : preuve en image en cliquant ici.

7. Ton rêve de bonheur ?

Faire de Diam’s l’égérie nationale des drags ♥ ! Désolée mais tout ces textes en partant de DJ à Confessions nocturnes en passant par Ma France à moi et Marine : y a un répertoire qui peut convenir à chacune d’entre nous.

8. Quel serait ton plus grand malheur ?

Devenir jolie. T’imagines l’angoisse, être jolie 😮 Après on te considère, on veut ton avis, tu te fais draguer. Non c’est pas possible c’est pas gérable dans mon timing : je dois encore organiser 9 à 15 révolutions cette année… Je dois encore devenir présidente du monde et des galaxies fort fort lointaines.

9. Ton mot préféré ?

C’est plus une expression : « Saperlipopette de mes chaussettes ». Expression tout à fait désuète mais charmante que prononçait mon arrière-grand-mère quand je loupais une touche au piano. #Mèregrandcatho

10. Le mot que tu détestes ?

« Ridicule », le mot en lui même est le signifiant. Et puis ça me fait penser à « pédicule », à « ridule » et à « encule »… mais ça c’est quand même sympa.

11. Le son, le bruit que tu aimes ?

Le silence d’un homme qui dit « OUIN OUIN OUIN on peut plus rien dire ». Si tu ne sais pas ce que c’est qu’une discrimination et que tu n’en as jamais vécue merci de ne pas donner ton opinion. Le silence c’est joli, tu verras, on finit tous par apprécier.

12. Le son, le bruit que tu détestes ?

Le bruit de la fraise du dentiste. Rien que d’y penser je suis en train d’avoir des palpitations. Tu sais ce bruit de bâtard : « kzzzzzzzzzzzzzz ». (Ouais je fais bien le bruit de la fraise du dentiste, je vais essayer de faire une performance sur le bruit, juste pour créer le malaise et la peur chez les gens.) (Mouahahahahah, désolée j’ai des résurgences de mon cancer de sadique qui réapparait de temps en temps)

13. Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

« Fichtre » ♥ Pas d’explications à part que je suis une jeune adolescente avec des manières de vieille conservatrice. J’ai mal à mon égo rien que de vous dire ça…

Drama Emily Tante gif Friction magazine

14. Ton héros/héroïne favori/te dans la fiction ?

Daria, Alex des Totally Spies parce qu’elle est maladroite et fucked up comme moi — Keur sur toi meuf en jaune, personne reconnait ton talent ! Sherlock dans la série de la BBC ! Oh, et le docteur Who aussi ! TOUS LES DOCTEURS SONT GÉNIAUX. *sons du compoudrier* Hmmm Alex j’arrive dans le tardis tout de suite. (Désolée, je suis encore partie en live.)

15. Tes héros/héroïnes dans la vie réelle ?

Olympe de Gouges, Angela Davis, Judith Butler, Môôôônsieur Jeremy ma vieille mère qui me supporte moi et mes conneries… Mon Dieu qu’elle manque de chance. Oh Enza Fragola ma grande sœur qui brave les métros, les Ubers, les foules dans des costumes toujours aussi improbables. Miss Ikea à vie, chérie ♥

16. Une personne pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Je suis contre les figures emblématiques sur les billets de banque alors je vous propose soit la faucille et le marteau, soit le drapeau de la communauté LGBTQIAA.

17. Un·e créateur·trice que tu admires particulièrement ?

Miss Enza Fragola ♥ Paris doit la remercier pour les robes Tour Eiffel et Notre-Dame de Paris ♥ J’attends l’Arc de Triomphe ♥

Enza Fragola Emily Tante tour Eiffel drag queen queer

18. Personnages historiques que tu méprises le plus ?

Y en a beaucoup trop. Y a celles et ceux qui sont en vie et dont la liste est longue (d’ailleurs je suis en train de faire un courrier à la Mort pour accélérer les choses) (et un courrier de remerciements à la mort pour tout celles et ceux qu’elle a déjà embarqué·e·s !) Mais disons que le pavoisement n’est pas encore arrivé au dernier stade de Pokemon que je suis 😕

19. Les fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence ?

Je ne suis hélas pas une sœur de la Perpétuelle indulgence. Du coup, tant que tu rentres pas dans la politique et que tu touches pas la vie du plus grand nombre dans le négatif, t’as pas à t’en faire.

20. Ta devise ?

« PARPAINGS ET PAILLETTES ! » Ça représente à la fois mon militantisme, ma volonté révolutionnaire et ma joie de vivre, mon côté festif et humouristique.

Sur ce : *deathdrop loupé*

 

Retrouvez Emily sur son Instagram et sur Twitter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.