Sidaction lance le premier Kamasutra LGBT+

Temps de lecture : 2 minutes

Sidaction participe à la Marche des Fiertés de Paris ce samedi 25 juin. L’occasion d’alerter sur la nécessité de mener le combat contre toutes les formes de discriminations et de présenter la création de leur premier Kamasutra inclusif.

Cette année, l’association a décidé de s’attaquer à l’ouvrage de référence des positions sexuelles : le Kamasutra. Un guide qui a fait le tour du monde mais dont les versions donnent généralement à voir des représentations des corps stéréotypées et une vision de la sexualité hétéronormée.

Comme toujours, Sidaction insiste sur l’impact des discriminations (LGBTIphobies, racisme, sérophobie…) sur la santé sexuelle des individus qui les subissent.

« Ce climat de défiance perpétuel a des conséquences sur la santé. La stigmatisation et la peur de s’accepter qui en découle, exposent au VIH. Isolés et fragilisés, les publics le plus vulnérables ne peuvent bénéficier d’un accès optimal à la prévention et aux soins » déclare Florence Thune, directrice générale de Sidaction. Elle insiste également sur la nécessité d’une véritable mise en œuvre des droits à la santé et à la non-discrimination : « Des solutions existent. L’une d’elles implique les plus jeunes, un fil rouge du plaidoyer mené par Sidaction. Cela passe par la sensibilisation en milieu scolaire, en appliquant véritablement la loi de 2001 qui oblige à dispenser, au cours de la scolarité, trois séances d’éducation à la sexualité par an »

C’est pourquoi ce Kamasutra LGBT+ souhaite célébrer des identités plurielles tout en montrant les moyens de se protéger contre le VIH. Les positions hétéronormées de l’ouvrage original sont réinterprétées par des illustrateur·ices du monde entier, soutenant ou faisant partie de la communauté LGBTI.  

Le Kamasutra+ est à découvrir sur ce site : www.kamasutraplus.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.