[ATELIER D’ÉCRITURE] “Les muscles tendus, les poings serrés, la respiration haletante…”

Le texte suivant a été écrit lors de l’atelier d’écriture en ligne du 19 novembre dernier. Les participant-e-s ont écrit à partir de la photo suivante.

(c) Gaëlle Matata

Les muscles tendus, les poings serrés, la respiration haletante. On peut voir se dessiner les contours de sa mâchoire contractée. Elle serre les dents, comme nous toutes. Elle veut frapper, tordre, brûler, anéantir tout ce qui se dressera devant elle. Elle a soif de justice. L’air est chaud, lourd, chargé de colère. On vous avait prévenu, “la prochaine fois, le feu”. Et bien nous y sommes, ça y est il n’y aura plus de prochaine fois. Le brasier à commencé et il emportera avec lui tout ce que vous avez construit. C’est à notre tour d’exister.Elle veut danser avec ses sœurs à la lueur du Grand Bûcher de la Justice.Jusqu’à ce qu’il ne reste rien de vos lois, de votre police, de vos prisons, de vos regards incestueux, de vos ghettos de riches. Faire place nette.Tout recommencer sans vous. Elle veut crier, elle ne veut plus se taire. Elle veut sortir dans la nuit, dans l’odeur de fumée, elle veut marcher sans peur.

Yémendja

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.