Claq ton Klub : soutien à la grève des femmes de chambre de l’Ibis Batignolles

Design graphique : Hélène Alix

Le 18 janvier, le Claq, Comité de Libération et d’Autonomie Queer, débarque de nuit au Klub pour une soirée de soutien aux grévistes de l’Ibis Batignolles en grève illimitée depuis le mercredi 17 juillet 2019.

Possédé par le groupe Accor, géant de l’industrie hôtelière de luxe, l’hôtel Ibis pratique par le biais d’une entreprise externe de nettoyage un travail dissimulé, avec des cadences quasiment impossibles à respecter, particulièrement pour les femmes de chambres qui doivent effectuer 3 chambres et demie par heure sans rémunération des dépassements horaires. Ces dernières ne bénéficient donc pas du même statut que les salarié-e-s embauché-e-s directement par l’Ibis Batignolles (indemnité nourriture, intéressement, participation, salaires moins élevés, primes diverses etc…).

Le 18 janvier, ça fera 185 jours de grève, de courage et de lutte. Elles ont besoin de nous pour gagner le bras de fer contre le groupe Accor.

Alors c’est tout simple, tout le profit de la soirée sera reversé à la caisse de grève. Avec l’aide de supers artistes VNR et bénévoles, le Claq t’a concocté une grosse soirée pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Bagarre (live)
Découvert il y a presque 4 ans avec leur EP « Musique de Club », Bagarre s’est révélé être un des lives les plus fiévreux de la scène hexagonale : BAGARRE, c’est l’amour et la sueur. Ne leur parlez pas ni de « genres » ni de « styles », ils cherchent à faire tomber les barrières.

Pauline / Fils de Vénus (dj)
Dj résidente des soirées Fils de Vénus depuis plusieurs années, et dont elle est également l’une des organisatrices, Pauline Forte porte des sets oscillants entre de la house enthousiasmante et de la techno puissante.

De Vedelly (dj)
Collectionneur de vinyles et dj aux multiples facettes, De Vedelly a joué dans les plus grandes soirées queer et nous livre toujours de savoureux mélanges de techno actuelle et house old school.

Cheetah (dj)
Organisatrice des soirées Trap Africa, à la tête de Black Square, son média, Cheetah a toujours fait de la culture du remix l’un des éléments phares de la pratique de son art., qu’il s’agisse de reprises afrobeats, dancehall, hip hop ou même future beats.

Leslie Barbara Butch (dj)
Reine de la nuit, la nouvelle Régine est connue pour foutre le bonheur dansant partout elle passe. Barbara Butch est une de ces militantes de la nuit qui se bat à coups d’humour gras, de paillettes par milliers et d’électronique foutraque et de pop sexy.

Mariøn / La Klepto (dj)
Des beats technos, des lignes de basses saturées, des instrus déstructurées, des nappes menaçantes, une tonalité dancefloor, des rythmes groovy.

• Sophia Djitli (intervention )
Intime indus

P.S.: si tu veux déjà contribuer à la caisse de grève, tu peux le faire via le pot solidaire.

Pour plus d’information sur la lutte en cours :
👉la page du syndicat : CGT HPE
👉la page de la campagne de boycott du groupe Accor : Je Boycotte ACCOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.