Depression Mondaine nous livre un set contagieux

Temps de lecture : 2 minutes

Depression Mondaine, aka Nick Labaque, est au sein du milieu queer bordelais. Initié il y a trois ans au mix par son partner in crime Dewalenn lors de la création de leur collectif ArtNormes (devenu, au fil du temps, le collectif de dj Klub666) Nick s’est rapidement intéressé aux musiques cathartiques qui frappent fort. Après un rapide passage du coté de la techno indus ce dernier s’est penché sur les tonalités hardcore et gabber afin de transmettre dans ses sets la violence subie par la communauté queer ainsi que le désir d’évacuer cette dernière.

mix queer de confinement - friction magazine bordeaux

Organisateur de soirée dans sa nouvelle ville d’adoption, Marseille, Depression mondaine et son crew de militantEs NRV, ERROR.tpg, tentent de repolitiser la fête, de sortir du faste des paillettes et des tenues exubérantes afin de recentrer les soirées sur la base du rassemblement et de la sociabilisation entre les membres de la communauté afin de créer un noyau dur permettant, par procuration, de mettre en place des actions militantes concrètes, et ce toujours dans l’optique de ce renversement des rapports de force qui peut se produire dans l’invasion des lieux a majorité hétérosexuelle par les TransPédéEsBiEsGouinesInter.

Depression Mondaine, dont le balcon est devenu le nouveau deck, nous livre l’un de ses sets social distanciation edition. Monte le son et défoule toi à ta fenêtre !

D’autres lives à écouter sur la page FB du collectif Error.Tpg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.