Friction & Bragi Pufferfish présentent : Cinéclubbing #1 – Mutantes

Les coups de blues de la fin du week-end, c’est so 2018. Nous, on préfère continuer à faire la fête. Et parce qu’il fallait bien que les dimanches aussi aient leur rendez-vous nocturne, les crews Bragi Pufferfish et Friction se sont associés à la Java pour organiser des soirées de cinéclubbing. Au programme, une projection et des DJ sets qui dialoguent autour d’une thématique différente à chaque édition et des prix doux à l’entrée comme au bar : une autre façon de finir le week-end !

Dimanche 7 avril, pour un lancement explosif, on a choisi de projeter Mutantes, le documentaire culte mais méconnu de Virginie Despentes dont on vous avait déjà parlé il y a quelques temps. Constitué d’entretiens réalisés aux États-Unis, à Paris ou à Barcelone auprès d’artistes, théoriciennes, activistes queer telles qu’Annie Sprinkle, Catherine Breillat, Lydia Lunch ou Post Op, et de documents d’archives autour de l’action politique des travailleuses sexuelles et de performances d’un nouveau genre, Mutantes (Féminisme Porno Punk) dessine les contours d’un féminisme qui revendique une liberté sexuelle totale, à l’instar du mouvement féministe “pro-sexe” né dans les années 80 aux États-Unis.

La projo sera suivie d’une performance de Bash Back, nouvelle entité cyborg composée de l’artiste et designer Hélène Mourrier et de la DJ Leslie Barbara Butch, ainsi que des DJsets monstrueux de Dj·endër (l’alter égo de Maïc Batmane), de la sulfureuse $afia Bahmed-Schwartz et de Nannä Volta, pillier du crew Bragi Pufferfish.

Cinéclubbing #1 : Mutantes, dimanche 7 avril à 19h00 à la Java.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.