Le courrier de Nadine de Q : « Je n’arrive pas à choper sur Tinder »

Temps de lecture : 2 minutes

Savoir bien se comporter en tout lieu et en toute circonstance, obéir aux règles de la politesse avant de rouler des pelles, respecter l’hospitalité chez un plan cul, inviter des ami·e·s à une partouze : l’art de vivre est la clé du bonheur et du succès. Face aux nombreuses sollicitations que nous recevons, Friction Magazine a contacté une experte en savoir-vivre : la baronne Nadine de Q répond à vos questions dans cette nouvelle chronique.

Retrouvez les réponses de la baronne ici et n’hésitez pas à nous envoyer vos questions à hey@friction-magazine.fr.

Madame la baronne,

Tous mes dates Tinder deviennent systématiquement mes bestah alors que je suis une chopeuse de soirée redoutable. Que faire ?

— Louise-Marie-Caroline

Très chère amie,

Il faut bien comprendre que les jeux de l’amour ne diffèrent pas du reste de l’existence. Par exemple, il est tout à fait possible d’être la reine du roller derby mais de ne pas savoir comment se faire cuire un œuf (vegan). Nul·le ne peut être brillant·e en toute chose.

Ainsi, votre domaine de prédilection semble être la séduction moite et chaloupée alors que vous ne disposez que de peu de compétences pour échanger des banalités avec une inconnue — probablement de centre-droit — autour d’une collation en terrasse. Mon conseil : ne vous mettez pas martel en tête ! Courrez donc pécho à 120 bpm ! Vous aurez tout loisir pour discuter le lendemain matin… ou pas. Et laissez donc la drague Tinder aux spécialistes.

Bonnes soirées,

N. de Q

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.