Potins lesbiens #15 – générations

Vendredi, c’est habituellement un jour de fête, le week-end approche et avec lui une certaine idée de la liberté. Tandis que la chasse à l’apéro est ouverte et que le désespoir envahie de vide nos sociabilités et la culture, je vous invite à consommer irresponsable avec un nouvelle fournée de potins lesbiens. Je n’ai pas vérifié toutes les infox, je n’ai donc pas besoin de situer mon propos car le divertissement se croit sur parole.

Tous les potins lesbiens sont rangés derrière le hashtag #potinslesbiens.

Bruit de couloir et questions diverses

  • Peut-on parler de culture de l’ex lesbienne ?
  • Les conseils mode/fashion de Marie Claire sont l’œuvre (partielle au moins) d’une gouine : attention à l’assimilation des copines hétéros. Avant le grand remplacement il faut quand même qu’on garde des moyens de se reconnaître !
  • Vous connaissez “La petite Roberte” ? Elle va bientôt passé sur la Radio Nova ET elle a été mise en ligne (internet et téléphone) par deux gouines. Le gouvernement a copié le concept en lançant un numéro vert “poésie” si c’est pas du génie lesbien !
  • Faciles, la soirée qu’on avait organisé en non-mixité choisie en février me rend nostalgique. C’était à l’œil qui ne ferme pas mais améliore l’insonorisation. VRAIMENT VRAIMENT hâte de sortir de cette période anti-fête
  • La mutinerie non plus de ferme pas. Elle se compare pour rassurer les queers de panames aux cafards dans la belle tradition de récupération des insultes qu’on ne lui a même pas balancé au bar 🙂
  • L’effet apéro à la mut’ me manque d’ailleurs
  • un groupe Facebook échange et partage autour de la culture queer et ça fait du bien.
  • Y a une gouine aux éditions de l’ENS (bientôt une édition spécial linkedin)
  • Juliet Drouar bientôt dans votre bibliothèque ? À la place d’ouvrir un bar, JD écrirait un livre, si c’est pas sentir la vie ça !? 2020 tout ça. On a également hâte de découvrir le projet littéraire de Sophie Morello.
  • Vous connaissez Douceur Extrême, le collectif qui graffe ? Connaissez-vous Douceur Tarpin Extrême, sa variant marseillaise ? Retrouvez sur leurs deux comptes instagram un mode d’emploi du graffiti pour toujours plus de messages invertis dans nos cités.
  • Vu sur un groupe d’échange queer marseillais : un atelier de bricolage à prix fixe mais dégressif en fonction des privilèges de chacun.e.s. Pas parfait mais intéressant, on a presque envie de souffler l’idée à la CAF.
  • Des internautes suggère à Frange Radicale, le salon de coiffure qui défrise les queers sur insta et transforme une photo de coupe de cheveux en prétexte à de nouvelles rencontres, de se renommer “Nik ton p’Hair”. On transmet.
  • Il sort quand le documentaire sur Cuco ?
  • Gisèle Vienne c’est la meuf d’Adèle !
  • On fait comment pour apparaitre dans le clip de Mansfield.TYA ? Et dans celui de Léonie Pernet qui a annoncé la sortie prochaine de son prochain album ? MP si jamais
  • ALERTE le chart inspiré par The L Word et caché dans un appartement en région parisienne est au POINT MORT. Ah oui, pandémie..
  • Avez-vous lu cette interview de Daria Marx ?
j’ai trouvé ce graphique sur internet

Podcast qu’apprécieront particulièrement les gouines

En attendant de vous partager mes bons plans concerts, soirées, vernissages et apéros, je vous partage des podcasts pour que nos oreilles s’occupent :

  • LSD : au-delà du clitoris.
  • Lesbiennes à l’antenne
Lesbiennes à l’antenne a également un compte insta
  • Lesbienne dans un monde hétéro

Bémol sur l’oubli de préciser « mecs cis ». Cliquez-ici pour écouter et découvrir le projet.

  • Au delà du podcast, la vidéo ?

Une émission qui, contrairement à la bouse dangereuse qui est diffusée sur M6 et que dénonce l’association Gras Politique (lire la tribune “Pas ma renaissance” sur Mediapart), a l’air sympa :

Au delà de la vidéo, le cinéma lesbien ?

Musique, oui, la musique, je le sais sera la clé, de l’amour, de l’amitié

  • Mansfield.TYA a sorti un nouveau clip et en sortira sûrement d’autres car un nouvel album sera bientôt dans les baques. On l’a écouté et il nous plait, ce CD. Le concert prévu est complet DESO.
J’ai pas d’infos sur Yseult mais j’aime bien cette chanson

Jeune fille en feu, Adèle cette butch !

PS : On m’a demandé récemment pourquoi les “potins lesbiens” n’étaient pas directement sur Insta ? Je m’étais déjà posé la question. La réponse est : je ne suis pas un.e millennials, je trouve ça trop compliqué de tout compiler pour faire des storys/posts directement. Retrouver l’info sur Insta c’est la plaie et en terme d’archivage c’est carrément de la m****. Je pense donc en terme de mémoire et d’archives LGBTQI (lol). Par exemple si un jour vous voulez sauvegarder vos story / posts ailleurs que sur Instagram qui aura changé sa politique de publication, ou bloqué votre compte ? Vous l’aurez compris, je suis pour l’indépendance. Comme il faut vivre avec son temps, j’essaierai de faire quelques story. HELP.

Photo de une : Gladys Bentley (1907 – 1960) une chanteuse de blue américaine avec Willie Bryant (1908 – 1964) devant l’Apollo Theater. On notre les affiches qui annoncent une performance de Bryant & his band, New York, April 17, 1936. (Photo de Frank Driggs Collection/Getty IMages)

1 Comment

  • Yo, perso je suis pas sur insta du coup je trouve ça super cool que les potins soient ici ! Merci btw <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.