QUEERSTIONNAIRE #4 – Vikken

Pour notre grande première en format all night long, le 5 janvier prochain dans l’une de nos antres préférées de Paris, le Klub – d’ailleurs, les bénéfices seront reversés à un autre de nos lieux préf, La Mutinerie, qui a quelques soucis de voisinages – BREF, pour notre première soirée clubbing, nous avons le plaisir d’inviter Vikken à mixer. Quoi de mieux, pour faire les présentations que de soumettre ce DJ à notre queerstionnaire, notre questionnaire queer librement inspiré de Proust et Pivot. Rencontre !       

© Otto Zinsou

Le principal trait de ton caractère ?

L’introversion.

Ton principal défaut ?

La procrastination.

Ton occupation préférée ?

Faire danser les genTEs.

Ce que tu voudrais être ?

Un chaton.

Le métier que tu n’aurais pas aimé faire ?

Flic, c’est totalement incompatible avec mes valeurs.

 Ta drogue favorite ?

Les vidéos de chats.

 

Ton rêve de bonheur ?

Plus de guerres, toutes les minorités enfin respectées, et la mort du patriarcat et du capitalisme. Et puis des chats.

Quel serait mon plus grand malheur ?

Que les chats n’existent plus. Vraiment.

Ton mot préféré ?

ACAB. All Cunts/Cats Are Beautiful <3

Le mot que tu détestes ?

“Merki”

Le son, le bruit que tu aimes ?

Un chat qui ronronne, s’ils sont plusieurs c’est encore mieux.

 

Le son, le bruit que tu détestes ?

Quelqu’un qui vomit, ça me donne envie de vomir à mon tour.

Ton juron, gros mot ou blasphème favori ?

“Ça fait chier la bite”

Ton héros/héroïne favori/te dans la fiction ?

Arya Stark.

 

Tes héros/héroïnes dans la vie réelle ?

Le mec en Chine qui joue du piano avec ses pieds.

Une personne pour illustrer un nouveau billet de banque ?

RuPaul.

 

Un.e créateur.trice que tu admires particulièrement ?

Karoline Bordas pour sa marque In Cute. C’est de la sellerie maroquinerie, avec coutures à la main. C’est vraiment très beau et de qualité.

Les personnages historiques que tu méprises le plus ?

Mon top 4, dans l’ordre chronologique : Christophe Colomb, Talaat Pacha, Joseph Staline et Adolf Hitler.

Les fautes qui t’inspirent le plus d’indulgence ?

Toutes les fautes de langue(s) parce que c’est pas très sympa de faire du classisme.

Ta devise ?

“Vaut mieux tard que jamais”, rapport à la procrastination.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.