“S’autoriser le droit de se réinventer”

Ce texte a été écrit par Leslie lors de l’atelier d’écriture du 26 juillet au Hasard Ludique. Chaque participant.e a élaboré son texte à partir d’une phrase ou d’un groupe de mot extrait de “Mes bien chères soeurs” de Chloé Delaume. Avec leur accord, nous reproduisons ici les textes rédigés ce jour-là.

Atelier d’écriture au Hasard Ludique. Photo : Benjamin

L’imagination est bloquée, le monde semble stérile.

La voix s’est tue parce qu’elle s’attend à n’être qu’elle. Familière.

Il faut s’échapper du réel confortable et trouver des raisons, des excuses peut-être aussi.

Il faut sortir de soi-même. Il faudrait sortir de soi-même. Pour se réinventer. Il faut s’autoriser le droit de se réinventer. Il faut. Se réinventer.

S’échapper des idées gluantes et des heures moites. S’extraire du poids des minutes illusoires. S’extraire.

Il y a des silences qu’il va falloir peupler de mots nouveaux. Il y a des maux anciens qui devront s’éteindre. Il y a le poids du passé et celui de l’avenir à créer.

Ne plus être courbée sur soi-même. Mais respirer enfin. Respirer. Enfin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.