Art

Toilet Paper de Millan au Palais de Tokyo, en passant par Libération

C’est officiel, Toilet Paper a investi les vitrines du Palais de Tokyo cette semaine. Fondé en 2010 par l’artiste Maurizio Cattelan et le photographe Pierpaolo Ferrari (Le Dictateur), ce magazine orignal propose des photos qui oscillent entre mauvais goût, folie douce et grandioses idées. Un projet « papier » déconcertant qui fait cependant très bon usage des GIFs, et qui a déjà investit l’espace public, à New-York par exemple.

 

 

Exclusivement composé de photographies puissantes et graphiques, il interroge sur la consommation, le quotidien et plus globalement sur toute l’absurdité qui nous entoure. Inspiré par les codes de la mode et de la publicité, les photos présentées s’attardent souvent sur les extrémités du corps humains (doigts, ongles, ec..) et produisent des scènes qui nous font penser au gore de « Kill Bill » ou au kitsch de « Drôles de dames ».

Chaque numéro est accompagné d’une vidéo de présentation délirante à souhait, dont voici un exemple :

 

 

Encore plus de Toilet Paper :

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.