#CoolPodcasts : le top 5 des documentaires audio écoutés en février

Temps de lecture : 3 minutes

Pile le dernier jour du mois, celui où tu te dis que ça y est, février est bien terminé ! Voici les 5 #CoolPodcasts écoutés par notre rédactrice Roxane.

Le Grand Débat national – LPST

Organisés à la suite du mouvement hétéroclite des Gilets Jaunes, ces “grands débats” locaux rassemblent les citoyen.ne.s autour de grandes thématiques fixées par le gouvernement.

L’équipe des Pieds sur Terre en suit ici plusieurs, dans le 8eme arrondissement de Paris et dans un village de la Nièvre.

TW racisme et mépris de classe, cet épisode est presque insupportable dans son contenu. Des bourges à 8 000 euros par mois – les seuls à croire à la méritocratie – et des gens n’ayant jamais rencontré un réfugié de leur vie étalent leur haine de l’autre et leur ignorance crasse dans la détente la plus totale.

Au-delà du contenu, le format attire l’attention. Les questions débattues sont en fait pré-formulées par le gouvernement, limitant ainsi largement les soi disant échanges. Par exemple, on ne demande pas quels impôts devraient être rétablis (l’ISF, au hasard) mais quels impôts devraient être supprimés. Ça en dit long.

Si cet épisode est incontournable pour comprendre la vaste blague qu’est cette consultation (et pourquoi on ne devrait pas y participer, puisque les dés sont pipés), il faut absolument l’écouter avec un sac à vomi sous la main. Vous me remercierez.

Les applis de rencontre – Tinder Blues d’Anouk Perry et L’amour au temps du smartphone de LPST

Deux podcasts ce mois ci, dont un en rediffusion, s’intéressent aux célèbres applis de rencontre que sont Tinder et Grinder.

Si les contenus sont plutôt distrayants, celui sur Grindr faitt parfois grincer des dents. À écouter d’une oreille en faisant la vaisselle ou quand on ressent l’urgence de swiper rageusement à gauche sur son canapé le dimanche soir en pyjama licornes.

Le prix du sexe – Un podcast à soi

Je suis contre le mariage à titre perso mais j’épouserai volontiers Charlotte Bienaimé si elle me le proposait (bébé, si tu me lis, écris à la rédac).

J’écoute assez peu de documentaires sur le TdS parce que c’est parfois un peu angoissant pour moi.. Pour autant, cette fois encore, un Podcast à soi tente, avec beaucoup de justesse, de faire un état des lieux complet et complexe du travail du sexe en France à l’aide de témoignages de TdS et de chercheurs/chercheuses spécialistes de la question. Enfin l’émission essaie. Vers le milieu de l’épisode, comme si elle comprenait l’ampleur de la tâche, l’équipe prévient qu’un autre documentaire d’une heure sera consacré à celles et ceux qui revendiquent l travail du sexe comme une activité d’empowerment et/ou artistique.

Parfait. Et puis, un podcast qui commence par Despentes aura toujours ma voix.

Un podcast à soi : le prix du sexe
à écouter ici

La sélection pas encore écoutée mais qui est toujours super bien :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.