L’Étrange Festival #22 : le paranormal à l’honneur

Temps de lecture : 2 minutes

Passionné.e.s d’épouvante, de monstres maléfiques et de maison hantées; fans d’ados possédés, de sorcières et de cuir : cet article est pour vous. Du 7 au 18 septembre 2016 se tient à Paris la 22ème édition de l’Etrange Festival, « la manifestation la plus décalée et extrême de l’Hexagone ». Une sélection de films décalés, horrifiques et/ou paranormaux : « 36 séances au cinéma Les Fauvettes ainsi que 146 séances et 3 concerts au Forum des Images ».

 

Que celles et ceux qui craignent d’avoir loupé les films de cette semaine se rassurent : la plupart d’entre eux seront projetés deux fois. Vous retrouverez d’ailleurs la totalité du programme ici.

 

The Darkness en première mondiale

Cette année, le festival s’ouvrait avec la première mondiale du film The Darkness de Daniel Castro Zimbron, un conte fantastique et thriller psychologique. Dans une forêt entourée d’un brouillard épais, trois enfants vivent reclus avec leur père Gustavo dans le sous-sol d’une cabane. Le jour où l’ainé Marcos disparait, son petit frère Argel décide de braver les mystères de la forêt pour partir à sa recherche.

 

the-darkness-etrange-festival-2016-e1473337800104

 

 

Avis aux amateurs de cuir

Pour les amateurs de cuir et de documentaires, de jolis pépites sont aussi annoncées : le photographe américain Mapplethorpe est mis à l’honneur dans un documentaire d’HBO, Mapplethorpe: Look at the PicturesLe pony play était lui célébré jeudi soir dans Être Cheval, un documentaire français qui met en scène Karen Chessman, femme transgenre d’une cinquantaine d’années, qui recherche l’élévation spirituelle à travers ce jeu de rôle fétichiste. Le film sera à nouveau diffusé le Jeudi 15 septembre à 15h45.

 

 

Les sorcières queers de Julia Ostertag

Le festival sera également l’occasion de découvrir le très queer Dark Circus pour sa première française, soit le vendredi 9 au soir en présence de sa réalisatrice Julia Ostertag, soit le lundi 12 en compagnie de l’activiste et performeur trans Kay Garnellen.

 

 

Bon effroi ! ☾