Journée du souvenir trans : rassemblons-nous !

Temps de lecture : 2 minutes

Le 20 novembre, nous commémorons le TDOR, Transgender Day of Remembrance, la Journée du souvenir trans. Cette journée a été instaurée en 1999 par Gwendolyn Ann Smith, une militante trans en l’honneur de Rita Hester, tuée le novembre 1998 lors de crime de haine transphobe. D’une simple veillée à la bougie, le projet à rapidement évolué en journée d’action internationale pour dénoncer les violences dont sont victimes les personnes trans.

TDOR 2021 à Paris : rassemblement pour la journée du souvenir trans : trans assassiné.es, agressé.es, expulsé.es, suicidé.es : état complice.

Cette année, Acceptess-T appelle à un rassemblement le 20 novembre à 18h sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris avec pour mot d’ordre :

Trans assassiné·es, agressé·es, expulsé·es, suicidé·es

ÉTAT COMPLICE

Voici les mots du communiqués de l’association :

Partout dans le monde, des personnes sont assassinées parce qu’elles sont trans. Nos frères et nos sœurs sont aussi poussé.es au suicide, enfermé.es, expulsé.es, abandonné.es face à la pauvreté et au covid.
Rejoignez-nous samedi 20 novembre à 18h pour se retrouver, se recueillir ensemble, se révolter ensemble. Nous n’oublions pas !

Soyons nombreux-ses pour faire vivre la mémoire de toutes celles et ceux que le système cissexiste a broyé-e-s.

20 novembre, 18h, Parvis de l’Hôtel de Ville, Paris

A Marseille, le même jour à 19h à la Dar, Centre Social Autogéré. le T-Time organise une soirée sur le thème des archives et des médias transféministes. Adhésion annuelle au lieu à prix libre.

Suivi d’un alter festif.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.