« L’amant fantasmatique » de Guy Bordin

Temps de lecture : 1 minute

Le narrateur et son cousin Jean, dont il est secrètement épris, s’isolent quelques semaines pour travailler dans une modeste maison en plein Finistère. Jean, évidemment, est hétéro. Mais son double, qui apparaît mystérieusement au narrateur au milieu du bois, lui semble plus ouvert…

L’Amant fantasmatique commence comme une énième bleuette gay vernie de fantastique celtique… et inuit. Mais les choses basculent lorsque le chef des scouts, qui campaient à proximité du bois, disparaît mystérieusement. Policier, fantastique, érotisme : le roman de Guy Bordin traverse les genres littéraires. Entre meurtres et flambées de désir, ce récit se lit quasiment d’une traite.

L’amant fantasmatique. Journal de Kerbihan de Guy Bordin
19 € – Éditions Maïa (voir sur le site)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.