Le courrier de Nadine de Q : « Mon amante est-elle vraiment en relation libre ? »

Temps de lecture : 2 minutes

Savoir bien se comporter en tout lieu et en toute circonstance, obéir aux règles de la politesse avant de rouler des pelles, respecter l’hospitalité chez un plan cul, inviter des ami·e·s à une partouze : l’art de vivre est la clé du bonheur et du succès. Face aux nombreuses sollicitations que nous recevons, Friction Magazine a contacté une experte en savoir-vivre : la baronne Nadine de Q répond à vos questions dans cette chronique.

Retrouvez les réponses de la baronne ici et n’hésitez pas à nous envoyer vos questions à hey@friction-magazine.fr.

Madame la baronne,

Je vois régulièrement une meuf après 4h du matin. Cependant sa copine n’a pas l’air ravie de cette situation si j’en crois les regards noirs et les bousculades qu’elle m’inflige en soirée. Comment puis-je m’assurer que la fille en relation libre est *vraiment* en relation libre et éviter les dramas ?

— Marie-Séraphine

Ma chère Marie-Séraphine,

Les relations humaines sont bien souvent complexes. Fort heureusement, quelques règles de politesse permettent de nous y retrouver. À cet égard, le premier commandement du savoir-vivre devrait pouvoir vous porter secours : chacun·e est responsable de son fessier.

Ainsi, si la « meuf » dont vous parlez accepte de vous voir, c’est un choix qu’elle fait en toute conscience et les rapports précis qu’elle entretient avec sa compagne ne sont pas de votre ressort. Vous avez certainement beaucoup de choses à faire dans la vie pour être occupée jusqu’à 4h du matin et si votre camarade nocturne vous assure être en relation libre, vous n’avez aucune raison de vouloir remettre sa parole en doute. Tout au plus, si la bonne amie de cette dernière vous incommode, il serait approprié de soulever ce problème avec votre camarade afin qu’elle puisse, elle, s’assurer que les termes de sa relation sont agréés de toute part.

Je vous souhaite de douces soirées… sans bousculades.

N. de Q

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.