Le courrier de Nadine de Q : « Quand annoncer au mec que je drague que je suis en couple libre ? »

Temps de lecture : 3 minutes

Savoir bien se comporter en tout lieu et en toute circonstance, obéir aux règles de la politesse avant de rouler des pelles, respecter l’hospitalité chez un plan cul, inviter des ami·e·s à une partouze : l’art de vivre est la clé du bonheur et du succès. Face aux nombreuses sollicitations que nous recevons, Friction Magazine a contacté une experte en savoir-vivre : la baronne Nadine de Q répond à vos questions dans cette nouvelle chronique.

Retrouvez les réponses de la baronne ici et n’hésitez pas à nous envoyer vos questions à hey@friction-magazine.fr.

En relation libre, à quel moment dois-je annoncer aux mecs que je drague et qui me proposent de boire un verre que je suis en couple ?

— Jean-Krishna

Mon cher ami,

Bien savoir se comporter lorsque l’on est en couple libre est une épreuve parfois délicate dans un environnement encore dominé par le postulat du couple monogame.

Sachez que la Nadine de Q International Way of F***ing Academy, dont j’ai l’honneur d’être la fondatrice, recommande en la matière une règle simple et efficace : la transparence.

Ainsi, si vous tentez de séduire en ligne, il peut être judicieux d’indiquer votre statut marital libre sur votre profil. Si vous avez déjà ouvert votre agenda afin de déterminer une heure propice à votre rencontre en tête-à-tête, il est impératif de faire mention de votre situation au plus tard à ce moment-là. Et, je me permets d’ajouter, il convient de le faire en des termes explicites ne laissant aucune ambiguïté.

Toutefois, dans le cas d’une rencontre lors d’un bal ou sur la piste de danse d’un rallye, il peut être malaisé d’expliciter votre état conjugal avant même un baiser échangé. Dans ce cas, notre expérience indique que si, emporté par l’ivresse de la fête vous ne le faîtes pas le premier soir, il est fort souhaitable de le faire avant le deuxième rendez-vous.

Quoiqu’il en soit, la bienséance dicte que votre partenaire puisse faire des choix éclairés, en toute connaissance de cause. Cela vous évitera par ailleurs une déconvenue embarrassante lorsqu’il découvrira votre état.

Et si vous craignez que la chose ne prenne un air trop grave, sachez qu’il est possible de mentionner clairement votre moitié au détour d’une conversation sans faire trop de cérémonie. A vous de trouver l’occasion, mais soyez sûr d’une chose : l’aspect incommodant de la chose ne sera jamais être un prétexte pour excuser votre lâcheté.

J’espère vous avoir aidé. Sachez que la Nadine de Q International Way of F***ing Academy accepte le versement de votre taxe d’apprentissage : contactez Friction Magazine qui transmettra.

N. de Q

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.