Le courrier de Nadine de Q : « Sexe et coronavirus »

Temps de lecture : 2 minutes

Être confiné·e pour échapper au coronavirus ne dispense pas de savoir bien se comporter ou d’obéir aux règles de la politesse : face à l’épidémie, l’art de vivre reste la clé du bonheur et du succès. Confinée dans son manoir, la baronne Nadine de Q continue de répondre à vos questions dans sa chronique.

Retrouvez toutes les réponses de la baronne ici et n’hésitez pas à nous envoyer vos questions !

Je suis confiné seul chez moi. Or : j’ai envie de sexe. Comment faire ?

— Louis-Yannick

Mon petit Louis-Yannick,

La réponse à votre question est bien simple : pas de sexe pendant le coronavirus.

Cette période de confinement peut être l’occasion pour les personnes enfermées en couple de relancer une libido depuis longtemps sage et, pourquoi pas, pour les colocataires/trices d’approfondir un peu plus leurs relations… Mais si vous êtes seul·e : restez seul·e ! Les baisers (et je ne parle même pas du reste…) sont en effet un des plus sûrs moyens de propager le Covid-19. Pensez aux personnes comme moi, âgées ou fragiles, que vous risquez ensuite de contaminer quand vous irez faire vos courses munis de votre formulaire de sortie.

Certes, rien ne remplacera le contact humain et vous aurez bien le temps de rattraper tout cela une fois l’épidémie passée… En attendant, trouvez des alternatives ! C’est peut-être le moment de dépoussiérer vos jouets, de découvrir des catégories toujours plus problématiques de GayMaleTube.com ou de relancer cette bonne vieille Chatroulette. Songez également que Skype peut être utile pour autre chose que les réunions de travail à distance.

Bon courage et à bientôt sur Cam4.

N. de Q

Comme le fait remarquer la drag queen Shanna Banana : sur les RSA, on regarde mais on ne touche pas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.