POSSESSION x RAW : Interview croisée d’ILLNURSE & Herrmann

Temps de lecture : 5 minutes

Le 15 septembre prochain la Possession s’acoquine avec RAW pour nous faire doublement danser. Au line up, entre autres, ILLNURSE et Herrmann en b2b. L’un, ILLNURSE, est infirmier le jour et ambianceur de foule la nuit et écume tous les clubs et soirées de la capitale en laissant toujours un souvenir fort et indélébile aux personnes qui croisent sa route. L’autre, Herrmann, est la tête pensante du collectif Berlinons Paris et fondateur d’ Edyfis et a su construire son propre style au fil de son expérience. Ils s’associent samedi prochain pour un back 2 back qui s’annonce d’anthologie. On en a profité pour les rencontrer.

Friction : Si chacun devait parler du style de l’autre, il dirait quoi ?

Herrmann : Illnurse Style, jouant entre la techno aux sonorités métalliques et l’EBM

Illnurse : Je dirais qu’Herrmann a une sélection assez variée, résolument dancefloor, qui va de la grosse house à la trance. Il sait définitivement envoyer ce qu’il faut quand il faut!

Herrmann

Vous allez jouer tous les deux en b2b pour la Possession x Raw, c’est quelque chose que vous avez déjà fait ?

Herrmann : Nous avons fait notre première fois à l’after Edyfis, à La Station, nous nous sommes chargés du closing ! Ça fait plusieurs années qu’on se connaît avec Illnurse, du coup j’étais plutôt ravi de faire ce closing avec lui ! Et je suis d’autant plus content de rejouer avec lui à cette Possession en famille !

On aborde les choses différemment quand on se prépare pour un b2b ? Qu’est-ce que ça change dans votre façon de mixer d’être à deux ?

Herrmann : Oui c’est différent que d’être seul, en B2B il faut faire attention à la Selecta de l’autre pour que le set soit cohérent !

Illnurse : On prépare assez peu nos B2B, on se connait depuis assez longtemps pour se faire confiance sur la sélection de l’autre, et sur notre oreille. En back to back j’ai pu apprécier la connexion qu’on peut avoir, on peut dire que ça marchait carrément bien.

Vous êtes tous les deux des figures de la scène techno parisienne. Vous trouvez qu’elle se porte bien cette scène-là en ce moment ?

Herrmann : Il y a un effet de mode en ce moment, que ça soit côté DJ qu’autant du côté des orgas ! Tous les week-ends pas mal d’événements sont proposés sur la capitale ! J’ai tendance à dire que c’est super et qu’on trouve toujours une teuf où sortir mais ça manque de profondeur et de qualité !

Illnurse : Elle se porte carrément bien ouais! Quand on voit la différence avec ce qui se faisait en terme de quantité avant la Warehouse Era, on est bien contents! Il y avait déjà de très bon line up toutes les semaines ou presque, mais aujourd’hui on se retrouve avec parfois plusieurs soirées excellentes en même temps. On ne peut que s’en réjouir!

ILLNURSE

C’est quoi pour vous, ce qui fait une soirée réussie ?
Herrmann : 

Etape 1 :
Préchauffer avec un bon system son
Etape 2 :
Ajouter une bonne ambiance
Etape 3 :
Mixez le tout avec des prix abordables.
Etape 4 :
Verser un peu d’amour, le tout agrémenté d’un bon concept…
Etape 5 :
Enfourner.
Etape 6 :
Déguster.

Illnurse : “Enfourner” ahahahahahah! Oui, clairement, le système-son avant tout. Pour l’ambiance je dirais qu’il faut un bon mélange de gens, mais aussi une sécu invisible. Ce que je veux dire par là, c’est qu’une soirée où t’as des molosses en k-way noir qui tournent avec leurs lampes, c’est pas que c’est de la merde, mais ça devient vite oppressant. Dans la soirée idéale, la sécurité est invisible et les gens se comportent de façon à ce qu’elle n’ait pas à intervenir.

Si vous ne jouiez pas ensemble, avec qui rêveriez-vous de faire un b2b?

Herrmann : Phil Collins dans un premier temps mais sinon j’en ai plusieurs Aphex twnin, Blawan, Tim Tama, David Vunk pour ne citer qu’eux

Illnurse : J’ai pu apprécier un set de Silent Servent au Berghain ce week-end. Un parfait mélange de techno, d’EBM, d’electro aussi parfois… Ça me donnait des idées!

Qu’est-ce que vous écoutez en ce moment ?

Herrmann : En ce moment j’écoute pas mal de Down tempo, particulièrement le crew Wuza que j’ai découvert cet été avec notamment Garstique ! Sinon en cuisinant j’écoute pas mal de variété française !

Illnurse : Les derniers disques de Boys Noise et Jensen Interceptor en electronica, et Peryl et Inhalt Der Nacht en Post-EBM.

 

Vos futurs projets ?

Herrmann : Plusieurs EP dans des styles différents sont en préparation.

Illnurse : J’ai énormément de boulot en ce moment! Un morceau sur la compilation RAW, puis un pour un VA sur Douche Froide Records, aux côtés de Blurred Boy, Animal Holocaust et Blind Delon entre autres. Je prépare en même temps mon premier EP sur Intervision, ainsi qu’un remix pour les espagnols de Diffuse Reality. Après ça je devrais sortir quelque chose sur South London Analogue Material aussi!

Si je vous dis “friction”, ça vous évoque quoi ?  

Herrmann : Frottement

Illnurse : le morceau éponyme de Marcel Fengler. Pour moi il correspond exactement à ce morceau que tu entends de loin et qui monte en intensité alors que tu te rapproches d’une warehouse où la fête bat son plein. Il évoque une sorte de transe mystique sous stroboscope, j’adore.

INFOS PRATIQUES
POSSESSION x RAW : event facebook
15 sep 23:45 au 16 sep 10:00
TARIFS BILLETTERIE ➤ https://shotgun.live/event/287212
12€/15€/18€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.