La rentrée littéraire, saison 1

Entre deux bières et un like, parfois on se sert de nos lunettes pour regarder des images et des mots sur papier. La rentrée littéraire c’est quand on veut et c’est maintenant avec trois must-have intemporels pour nous, le peuple de France orienté queer & fun. Histoire de faire dans la discrimination positive, on a mis en avant quatre livres plus ou moins liées à la culture gouine. Vous verrez, il y a au moins 3 fois le mot « lesbienne » dans cette chronique, parce que non, ce n’est pas un gros mot.

 

Dr Rorschach par Vauini de Castelbaljac

Commençons par le rêve d’enfant de l’illustratrice Vauini de Castelbaljac, qui publie aux éditions Delcourt son premier recueil de chroniques. Hommage a un de ses personnage fétiche Dr Rorschach, un psy laconique qui reçoit des patients plus drôles les uns que les autres. Sur le divan, Mme la vache, Mr l’œuf Kinder et leur cousin le mille-pattes ! Du bon délire de la ferme au cabinet, de quoi vous donner envie de nous allonger sur un canapé, bande de moules.

Découvrez l’univers de Vaïnui de Castelbajac sur son site. Nous, on adore (et en plus elle co-organise les soirée Gaston-Queer-Clubbing).

Vernissage de l’artiste à la Milk Factory jeudi 10 octobre.

 

DOCTEUR RORSHARCH - C1C4.indd

 

Les lesbiennes dans tous leurs états par Barbi(e)turix

 

Barbieturix, collectif lesbien organisateur des WET (et pas que) sort son premier ouvrage de plus de 16 pages. Au programme, du lol sur les différentes typologies de gouines, aussi diverses que la nature humaine pleine de surprises. A lire pour découvrir qu’une lesbienne n’est pas une fem’ ou une butch.

Éditions des ailes sur un tracteur

Barbieturix_livre

 

La lesbienne invisible version BD par OcéaneRoseMarie, Murielle Magellan et Sandrine Revel



On avait adoré le spectacle de la désormais célèbre lesbienne invisible, la voici qui sort une BD de son one wonan show. Aussi drôle sur papier qu’en vrai, mais sans la 3D, elle nous raconte les déboires d’une lesbienne qui a l’air d’une meuf comme les autres c’est à dire hétéro. Un roman graphique qui rappellera de bons souvenirs à celles et ceux qui ont vu OcéaneRoseMarie sur scène et qui dessinera un beau sourire aux lèvres de tous.

Éditions Delcourt

la-lesbienne-invisible-bd-volume-1-simple-49298

 

Le bleu est une couleur chaude par Julie Maroh.

Pour finir, un roman graphique d’actualité de part son adaptation cinématographique « La vie d’Adèle ». On ne sait pas encore si on vous conseille le film, mais on vous recommande chaudement cette belle histoire d’amour entre filles de Julie Maroh, publiée par Glénat en mars 2010.

 

bleu-couleur-chaude

 

 

Laisser un commentaire