Shemale Trouble à la Gaîté Lyrique : un line-up 100% trans

Affiche de la Shemale Trouble
Affiche de la Shemale Trouble par Céline Le Gouail

Samedi 21 octobre, en partenariat avec Loud & Proud et à l’occasion de l’Existrans (« la marche des personnes Trans et Intersexes et de celles et ceux qui les soutiennent » qui a lieu tous les automnes), la merveilleuse Shemale Trouble, dont on vous parlait dans Friction cet été, investira la Gaîté Lyrique pour une soirée ouverte à tou·te·s mais au line-up 100% trans.

Des stars internationales…

En tête d’affiche, on retrouvera notamment Honey Dijon, figure de la scène House à New York et originaire de Chicago, qui a récemment performé à Berlin pour les 6 ans de Boiler Room. Un bon moyen de rappeler « que cette musique vient des communautés queer et noires des États-Unis » pointe du doigt Shemale Trouble.

Honey Dijon Boiler Room Berlin DJ Set

Berlin: Honey Dijon helping us celebrate at our 6th birthday party for the next 1hr. Don't miss it ➫ blrrm.tv/berlin-6

Publié par Boiler Room sur lundi 9 octobre 2017

 

Dans un style plus expérimental, on appréciera également Elysia Crampton, née d’un père américain et d’une mère aymara (un peuple amérindien originaire des montagnes des Andes), qui mêle inspirations latines à ses expérimentations électroniques. Shemale Trouble à nouveau annonce : « Le futur sera mutant ou ne sera pas ! »

…et les copines de Paris

A ces deux guests s’ajouteront Nana Benamer, Dustina et bien sûr bruce, l’un des deux fondateurs de Shemale Trouble, qui performera sous le nom de Pussylicious. Au grand plaisir de la co-organisatrice Naëlle :  « On permet à des copines de partager le plateau avec des grandes stars, je suis assez contente » confiait-elle récemment au Magazine Trax.

Be there or be square (à la manif comme à la soirée) ⚡️

***

L’event facebook de Shemale Trouble

L’event facebook de l’Existrans

Laisser un commentaire