#CoolPodcasts : le top 5 des documentaires audio écoutés y a pas si longtemps

Temps de lecture : 3 minutes

En direct du TGV pour le festival Intersections édition marseillaise et pendant que tout le monde dort, j’en profite pour rédiger ce billet, surtout que j’ai rien foutu le mois dernier, désolée c’est des choses qui arrivent.

Gouinement lundi – spécial reportages

Notre phare dans la nuit, toujours au top, nous emmène ce mois-ci hors studio, en vadrouille à la Queer Week, aux ateliers Oenologouine ou auprès du collectif Les Flux. Et en plus des copines, y a Aya dans la playlist (vous l’avez ?) je vois pas ce qu’il vous faut de plus.

Bonus : si Hannah vous manque comme à moi, elle est dans les dix premières minutes. Perso, je l’ai écoutée deux fois.

Un podcast à soi – L’horloge biologique, on t’a pas sonnée

Qui sont celles qui ont choisi de vivre sans enfant ? Des femmes incomplètes ? Des égoïstes ? Des meufs qui dérogent à leur rôle social de pondeuses ?

Comme d’habitude, Charlotte Bienaimé mêle témoignages, interventions de chercheuses et extraits d’œuvres lus. Comme d’habitude, c’est vraiment bien et ça pousse à la réflexion. Quelle place pour les femmes sans enfant par choix dans une société qui les assigne pourtant à un rôle reproductif et éducatif ? L’horloge biologique ne serait elle pas un prétexte de plus pour les contraindre à faire des enfants ? Pour culpabiliser celles qui s’y refusent ? Autant de questions intéressantes d’un point de vue féministe, qu’on soit gouines ou pas.

Les pieds sur terre – Banlieue et gilets jaunes

Moi, je l’aime pas ce mouvement. Je m’en méfie. Oui je sais, il y a plein de gens avec des idées différentes à l’intérieur, blabla. Et notamment – oups – des ordures de type Action Française ou GUD. Alors ouais, je crois pas qu’on puisse y faire de l’entrisme. Je pense que c’est naïf de croire ça. On peut pas plus infléchir (?) ce mouvement qu’on ne peut le faire au sein des anti-IVG ou des cathofafs, non. Bref. Dans cet épisode de 30 minutes, on écoute d’autres banlieusard.e.s que moi évoquer leur rapport à ce mouvement plus qu‘hétéroclite. Des voix nécessaires pour comprendre des intentions, des trajectoires et des visions des luttes aussi hétérogènes.

Arte Radio – Les chemins du désir, épisode


Je cuvais tranquillement mon alcool et mon manque de sommeil sur le balcon marseillais quand cet objet non identifié a atterri dans mes oreilles. Les chemins du désir est un podcast fonctionnel en 5 épisodes et celui explore le rapport de l’héroïne au porno mainstream, aux orgasmes nocturnes, à la nécessité d’une chambre à soi pour explorer sa propre sexualité. Je n’ai encore écouté que celui-là mais je l’ai trouvé assez drôle et la question sous-jacente « nos fantasmes peuvent/doivent-ils être féministes ? » évoquera sûrement des choses à nombre d’entre nous.

Les pieds sur terre – Les enfants volés d’Angleterre

Si j’avais déjà entendu parler des enfants volés de la Réunion, c’est bien la première fois que j’apprenais l’existence des services sociaux anglais, qui arrachent à leur famille des dizaines de milliers d’enfants chaque année. Deux témoignant.e.s ici, deux histoires incroyables qui montrent que ce système vise avant tout à pénaliser la misère sous prétexte de protéger les enfants de « potentielles maltraitances futures ». Juste incroyable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.