Potins lesbiens #6 : visibilitétés


Je m’ennuyais, les gentes me parlent et je vois trop. N’ayant pas de gueule de bois ce matin je rédige ce nouvel épisode des potins lesbiens les seins qui pointent et le minou heureux. Tous les potins lesbiens sont rangés derrière le hashtag #potinslesbiens.

FOCUS VISIBILITÉ LESBIENNE 

C’est bientôt la journée de visibilité lesbienne (26 avril) et bien que peu portée sur les journées officielles de mon cul, avec tout ce qu’il se passe en ce moment, ou plutôt ne se passe pas, peut être faudrait-il se rendre visible aux yeux fermés de nos dirigeant.e.s. J’ai pensé à fixer un rdv à toutes les lesbiennes/gouines/trans sur une place. Une fois sur la place, celleux qui veulent être visible se roulent des grosses pelles. TOUTES VISIBLES LA BOUCHE SUR LA BOUCHE POUR PAS FERMER NOS GUEULES (bon autres slogans possibles). Une action militante agréable ça peut aider la cause. Sinon y a un rassemblement moins embrassant qui a l’air de s’organiser à Paris autour de la PMApourToutes.

La Conférence Lesbienne Européenne a dû lieu à Kiev malgré les dégradations lesbophobes de l’hôtel qui accueillait les festivitétés et une orde de manifestant.e.s homophobes qui se sont planté.e.s sans complexe avec des pancartes horribles devant la conférence : l’enfer. Mais, comme toujours, le #lesbiangenius l’a emporté, les conférences se sont bien passées : vive les lesbiennes / gouines / goudoux / broute minous / trans-gouine / inverties.

D’ailleurs : je suis pas d’accord avec celleux qui disent que désormais tout va bien, toutes les sexualités sont acceptées, et autres bullshitage : EUH NON, IL NOUS RESTE DU TRAVAIL en tant que communauté 🙂

Estelle Prudent exposait à la conférence européenne lesbienne à Kiev
Estelle Prudent exposait pendant cette conférence.

Une conférencière lesbienne a même eu une aventure avec Luna, une kieveuse amoureuse de ses bottines noires et de ses lobes percés. So french. Je n’ai pas été invité à ce haut lieu de réflexion lesbien, donc je ne peux pas assurer la véracité des potins ukrainiens. Un report plus sérieux est en ligne ici : « Esprit de sororité et bulle de « génie lesbien » à Kiev : on vous raconte la 2ème édition de l’European Lesbian* Conference« 

Point statistique : pour deux pédés déclaré il n’y aurait qu’une gouine (source alcoolisé pendant une soirée presque oubliée). De là viendrait la sur-représentation des pédés dans l’espace TPG ? Si vous avez la vraie source de cette probable fake news, n’hésitez pas à nous la communiquer.

ENTENDU EN SOIREE

  • Je mouille pour Maïc Batman 
  • Elle arrive pas à comprendre le principe des fems ! Peut-être parce qu’il n’y à rien à comprendre ?
  • Je ne couche pas avec des inconnues, reste à définir concrètement le concept d’inconnue
  • Vous aussi vous voyez un truc sexuel dans le trou noir ? 
  • Elle me touche le bras, ça fait vibrer mon clito, imagine si je prenais de la testo ?!
  • Rien que de savoir qu’elle était dans la salle, j’étais rempli de cœur 
  • Je crois que je fais une allergie à l’hétérosexualité
  • Toute le monde aime Ari (de B)
  • On inspire pas assez le non-engagement, il faut y travailler
  • Moi je cherche une relation simple et basique (aka monogame)
  • Tu l’as rencontré comment ? Elle caressait son chat à une fenêtre
  • Moi, la meuf je la kiffe : je vais au Japon tous les weekends !
  • Est ce que vous aussi vous avez cette pub pour personnaliser vos chaussettes avec vos chat.te.s ?

les potins lesbiens de friction magazine : le top de la culture lesbienne
Peut-être une lesbienne geek, je ne me souviens plus ou j’ai trouvé cette photo

AUTRES INFOX LESBIENNES DIVERSES

  • Juliet a hugué Béatrice Dalle
  • J’ai testé le babyfoot d’Ici bar de filles que j’ai trouvé un peu binaire (fille contre garçon) mais bon c’est mieux que garçons partout. Les poignets ne permettent pas d’appliquer les techniques officielles et les balles son cheloues. Bref j’ai perdu, j’ai le seum. C’était quand même sympa. Aux journalopes qui me lisent : SVP on veut un article sur les bars où on peu jouer au vrai baby-foot tranquille quant on est gouine à Paris.
  • Marie Kirschen (de Well Welle Well) est à la tête des Inrocks sur le web (au cas où vous auriez dormi dans une grotte). Le magazine lesbien Well Well Well ne deviendra pas un supplément sexe des Inrocks. Sinon elle a lancé un podcast.
  • L’attendu bar de Morello-Drouar devrait ouvrir à Ménilmontant avant l’été pas loin d’un terrain de pétanque.
  • Julie a un crush sur Safia (tu m’étonnes)
  • Il y a des cours de yoga queers à paris qui manquent de toi.
  • Quand soudain : Adèle et Julia se roulent des pelles (fanstame).
  • Écoutez les couteaux poétiques, même que Margot (qui fait l’émission) elle est gouine.
  • Grey pride : les affiches à la mut qui nous rappellent qu’on va vieillir sont nécessaires. Que va-t-on faire de nos vies de vieilles gouines ??

Est-ce un signe de bonne santé mentale que de bien s’intégrer dans une société malade ? Pardon cette question existentielle s’adresse aussi et surtout aux hétéros 

  • J’ai vu sur insta une lampe néon en forme de vulve : c’est bientôt mon anniversaire.
  • Océan a fait un docu sur sa transition, on a hâte de le regarder
  • Qui peut m’aider à retrouver le nom de cette auteure de science fiction adorée des gouines ? Pléthore d’ateliers d’écriture lesbiens s’organisent actuellement autour de son oeuvre.
  • Maud scandale est si sexy, elle est aussi en couple : c’est beau-sexy l’amour qui dure.
  • Apparement c’était de la fake news/fantasme lesbien : Aloise et Fishback c’était faux, une amitié artistique à la limite : mea culpa
  • Komitid ça fait déjà un an !

PLAN DRAGUE MA GOUINE

Les petites plantes de Fanny : Tu achètes une mini plante, trop mignonne, trop douce, trop cute et tu te balades avec. Mine de rien. L’effet est garanti : tout le monde te parle et te sourit. Donc si tu vas à la mut : tu fais de belles rencontres.

« Badoite-moi » idée approche pour les lesbiennes straight edge : commander une Badoit et placer cette phrase à un moment opportun de la soirée. Ne fonctionne pas avec le Perrier.

Installer l’application Co-Star et checker les compatibilités astrologiques avec vos copines lesbiennes. Franchement je vous déconseille cette technique de drague. Déjà c’est que pour les gouines iPhone : c’est excluant. Ensuite, même si c’est marrant, ça m’a foiré un date vénère, faut dire que je suis gémeaux ? (Vaut pour tous les signes).

Asstrologreen : un après-midi astro pour les gouines s’organise à La Villette le 28 avril, derrière l’event on dirait que c’est le compte instagram Astrologouine. Event Facebook

Les soirées Oenologouine : bien pour draguer, faire de nouvelles rencontres fruitées ? Ou alors, on fini juste bourrées à se demander si c’est pas une hétéro notre voisine très souriante 🙂 ? J’ai eu un très bon feedback sur la soirée.

Pour info, Gayvox existe encore (les gouines de plus de 30 ans à la nostalgie facile crient de joie).

les potins lesbiens de friction magazine : le top de la culture lesbienne
« Plush Pony #15, » 1992. 
Toutes photos ©LAURA AGUILAR/COURTESY THE ARTIST AND THE UCLA CHICANO STUDIES RESEARCH CENTER (trouvé ici : http://le-beau-vice.blogspot.com/2018/04/laura-aguilar-1959-2018.html)

INSTANT FAME

J’ai reçu mon premier courrier anonyme de lectrice !!! Voici ses potins lesbiens magiques du Grand Paris :

  • Je voudrais proposer Aubervilliers comme future pôle de gouinolocalisation parce que je viens d’y acheter les soirées boum qui ont lieu après les spectacles des Laboratoires d’Aubervilliers sont un incubateur de goudoux aux cheveux bouclés et pull de papi et elles se multiplient comme des Gremlins.
  • Sur HER il y a une seule photo de plage avec du sable et personne dessus. Le profil s’appelle Chris, 1m55, à 8,8km (d’Aubervilliers donc). J’ai fait défiler à droite, on sait jamais.
  • Fishbach est trooop pas gaaayy hahaha
  • Pour vous consoler elle, oui (et pour avoir travaillé avec elle quelques jours bénis je sais que pour elle je mourrai écrasée par un monster truck)

LES REESOIS et autres events

Le rassemblement contre la transphobie suite à l’agression médiatisée de Julia était très émouvant.

La semaine d’avant Robyn et Aloïse avaient divisé une communauté qui n’en a pas besoin (les identifié.e.s pédés devant Robyn, les identifié.e.s gouines devant Aloïse) : depuis on a trouvé un Kompromat !!!! (Je suis si fière de cette blague)

À la Shemale Trouble niveau famous gouine (ou pas) sur la piste y avait Emilie Jouvet, Maud Scandale, Régina Démina et Chill (la photographe qui nous prenait pas en photo aux wet en 2013). Imaginez-vous cette page dans Gala à la fin du magazine la où y a les photos de soirée de stars : cette semaine c’est full goudoux. Numéro spécial needed : merci.

les potins lesbiens de friction magazine : le top de la culture lesbienne et ici une photo de la shemale trouble
Shemale Trouble (c’était le 5 mai 2017 avec C.A.R Léonie Pernet and friends)

Autre invitée star, mais derrière le DJ Booth : Chris Korda qui était à Paname pour fêter la brûlerie de Notre Dame (pardon). Pour de vrai, elle était là à l’occasion d’une retrospective consacrée aux actions menées par THE CHURCH OF EUTHANASIA (à Goswell Road). Si vous voulez plus d’informations vous pouvez lire ceci (en anglais) ou aller voir l’expo (regardez les dates sur internet).

les potins lesbiens de friction magazine : eat a queer fetus for jesus

La soirée WET comme nous brûlons c’était chouette même à la Machine (mais ma source était sous exta). Autre feedback : toujours beaucoup (trop) de mecs à la Wet.

Les BBX organisent un festival WE LOVE GOUINE : rien que pour le nom, on va devoir y aller <3

La Paris Ass Fair = une illustration de la domination masculine, on en peut plus des des mecs qui prennent toute la place. C’était mon coup de gueule misandre.

L’après-midi pour la santé mentale co-organisée par Friction a été un franc succès, il y aura sûrement de nouvelles éditions et une brochure est en cours de réalisation. Sinon, j’ai lu un article sur la création d’une association de psy lesbiennes, je vous le conseille.

Retour sur ce concert génial de Kompromat au Trabendo. Un gros moment d’émotions partagé : quand Julia invite Adèle Haenel (son amoureuse) à chanter sur scène « De mon âme à mon âme » : j’ai compris « De mes mains à ton âme » sur le coup, la réalité est beaucoup plus romantique. Elles étaient si choux. Merci pour ce moment <3

Moi, Adèle et Julia c’est mon nouveau symbole, un symbole bien plus fort que Notre Dame de Paris pour les lesbiennes. J’imagine une petite gouine se dire « moi quand je serai grande j’écrirai une chanson avec mon amoureuse star du cinéma et on la chantera nerveusement devant une orde surexcitée d’invertis et d’hétéros admis ».

Songe est allée boire des coups au bar Chez Samir le ventre de l’architecte qui est en passe de devenir, si ce n’est full gouines, du moins plutôt queer (surtout le mercredi pour le repas vegan et aussi le jeudi soir car il y a une sorcière gouine qui y tire les cartes). Une bonne adresse à noter dans ton agendoigt.

Friction Magazine (NOUS) organise une soirée le samedi 4 mai : Mai-les-Moi, ça se passe au 9B, c’est pas phalo-centré et en exclu tu pourras y écouter des doigts de Fée-Nimp derrière les platines. Toutes les infos sur Internet.

Marseille : la quinzaine des féminismes c’est bientôt 

POING CUL

Le Porn Your Self festival approche !!!! Bientôt une analyse plus détaillée de la programmation mais là on a pas encore eu le time. Comme la communication autour de l’événement est difficile et que la team de la mut galère à cause de la censure de Facebook je vous mets le visuel et le programme ici.

Porn Your Self Festival à la Mutinerie.
Porn Your Self Festival à la Mutinerie.

Y aura une sex party pendant le festoche et apparement, Elsa, qui fait partie de l’orga, va lancer une série de sex party trimestrielle dans la boîte à partouze sur le canal (celle de la queer zine drama sexparty). Plus d’infos à venir.

Pas de poing cul sans RER Q ! On vous aime à nous en mouiller la RER Qlotte ! Le collectif organise un atelier pendant le Porn Your Self Festival.

rER Q Camille Cornu
rER Q Camille Cornu

Sinon, y a un couple qui propose des plans à trois à saint Denis.

Roxane n’ayant pas reçu de propositions concertant sa recherche de « plan cul régulier mais pas trop » je lui ai conseillé de poster sur le groupe Facebook « Queer Cruising Paris ». Non toutes les gouines ne veulent pas d’un couple romantique doux et monogame. Demandez lui une invitation si cette tendance crusing online vous intéresse. Pour celleux qui préfèrent le « terrain » y a un atelier spécial « cruising en backroom » à la mut bientôt.

FIN DU POING CUL

Rebekka Warriors le Kon de Kompromat a gagné 10 point de sexyness/cuteness. Je radote, je m’en fout, je radote, je m’en fout.

Journaliste et écrivain lesbiennes spooted au Trabendo se caressant le visage amoureusement (il faisait noir c’était peut être l’euphorie du concert) XOXO

Y a des cours d’autodéfense féministe à la mut et une porte ouverte au club de boxe Paname Boxing Club le 18 mai. Par les temps qui courent et l’absence de sport autant faire d’une piètre deux coups.

Aimez-vous les minous !

Julia Lanoë
Source : https://www.dailymotion.com/video/xr129q


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.