Potins lesbiens #3 : Invertitudes

Je m’ennuyais et puis la géniale newsletter de Lesbien Raisonnable ne suffisait plus. Il nous fallait, nous aussi, nous coller à la divulgation d’informations plus ou moins vérifiées et intéressantes du monde lesbien parisien.

Mood : “Don’t agonise, organize!”*

*Citation de Florence Rae Kennedy, une activiste des droits des femmes Afro-Américaines (merci Cassandre pour cette découverte).

FOCUS VIDÉO

Elle est pas géniale cette vidéo ? On pas envie de crier tout pareil maintenant ? Bah si. De rien, hihihihi

ENTENDU EN SOIRÉE :

  • “Tu baises avec qui toi en ce moment ?” “Dans ma tête plein de gens !”
  • “Je comprends pas comment les gouines peuvent griffer autant sans ongle ?”
  • “Tu penses qu’on peut reconnaître les hématomes que nous laissent certaines meufs ?”
Screenshot (lol) du film Another Way (1982)

DÉBAT D’IDÉES

  • Le polyamour est-il synonyme de poly-emmerdes ? Vous avez 1h
  • Doit-on se réjouir qu’on ne parle jamais de top et de bottom quand on (les médias) parle des gouines ? J’ai eu plein d’idées d’articles : “elle est bottom et vous aussi, les clés pour réussir à jouir côté à côte ?” Ou encore “Deux top se frottent, bonjour le flop ?” “Comment savoir si elle est top ou bottom : les indices qui ne trompent pas?” “Versatile, suis-je finalement bi ?”
  • On m’annonce la création d’un cercle de discussion : “Limites communautaires queers militantes, le soi dans le nous”, une affaire à suivre.
  • Ça devrait être le face-sitting “l’emblème” des lesbiennes pas les ciseaux. Non ? Je pense qu’il faut lancer une consultation nationale.
Face-sitting par $afia Bahmed-Schwartz
Face-sitting par $afia Bahmed-Schwartz

BAZAR ET INVERTITUDES

  • Vous aussi vous fantasmez sur Asia Argento ?
  • A la Kidnapping du jeudi soir au Rosa, y avait plein de gouines et Marcos a quand même réussi à pécho. Une question à ce propos : Pourquoi y a plus des kidnap dans des lieux où on peut vraiment danser et qui nous rendent la consigne sur les verres ?
  • J’ai vu ton ex sur Her.
  • Y a une journaliste qui sort avec une romancière gouine dont j’ai déjà parlé dans les potins lesbiens (et dont un membre de la famille était un homme politique). Elles écrivent toutes les deux : les points communs aident aux potins lesbiens. Pis bah pour celles qui veulent pécho Fishbach, va falloir se mettre à la chanson !
  • Nadia et Kristen : oulala
  • Fanny explore la drague sur Insta (oui vous avez bien lu : sur INSTA) parce que
  • Attention, transition :
  • Les RSA (Réseaux Sociaux de l’Amour) c’est mort : j’ai vieilli, j’suis pas assez motivée ou alors c’est périmé ? NON : désormais, la drague se passe sur Instagram et les autres réseaux sociaux “généralistes”. Tendance confirmée par mes sources sûres. Autre move de société à suivre : le DM-drague pour certains pédés de Twitter. A quand le retour de la drague dans les bars ? 2020 j’pense.
  • J’suis passée à la Mut’ au nouvel an, le set de Vikken était top, surtout ce remix de Nirvana qui a surpris tout le monde vers 3h30 du matin. On a pas vu la journaliste pérav’ dont parle cet article qui a fait le buzz et c’est tant mieux.
  • Rebeka Warrior (Sexy Sushi) a lancé un nouveau groupe : Kompromat avec un K, ça fait allemand parce que Berlin c’est (encore un peu) tendance. Le premier concert était au Péripate, sous le périph UNDERPERIF. Scandale : il n’y avait pas Adèle Haenel !! Ou il faisait trop noir pour la voir ? M’en fous, j’avais vu Céline Sciamma à la Maison de la Poésie pour le génial “A définir dans un futur proche”. YOLO : la prochaine session est déjà en ligne, be there qu’on se date un peu.

  • Nouvelle DJ gouine : Deena !! (info non vérifiée).
  • Pour les potins people lesbiens, faut aller voir du côté de chez Lesbien Raisonnable.
  • Je note une tendance à la mini partouze d’appartement chez certaines gouines parisiennes poly.
  • Série à voir : The Bisexual (c’est bien et j’ai la flemme de développer).
  • Gémeaux, on me dit qu’évoquer un rêve légèrement érotique c’est bon pour la santé. Spécial Astro : bientôt une chronique “Horoscope inverti” à lire sur nos pages.

VOYAGE VOYAGE

Tant qu’on est encore en Europe, qué pasa du côté de Bruxelles :

  • On me signale l’ouverture d’un bar éphémère lesbien en mai (oui je m’y prends à l’avance).
  • Certaines jeudis, des apéros lesbiens sont organisés dans différents bars bruxellois. C’est pas une bonne idée ça ? Ça s’appelle L’apéritif lesbien de Madame Charvet.
  • Emilie Plateau habite toujours là-bas tout comme Charlotte de Bruges et on les aime, même qu’elles étaient en gouikend à Paris la semaine dernière.

Encore plus ailleurs :

BONUS

J’ai eu 11/20 (nul) et toi ? Clique par ici.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.